Corentin Ledermann

    Partagez
    Messages : 25
    Date d'inscription : 10/10/2015
    Sixième année à Lusignan
    avatar

    Message  Corentin Ledermann le Sam 10 Oct - 22:13

    Corentin H. Ledermann
    Nom : Ledermann
    Prénom : Corentin Hugo
    Date de Naissance (et âge) : 13 mars 1999, 16 ans
    Hybridation : Aucune
    Valeur du Sang : Né moldu
    Baguette Magique : Connaissant les difficultés qu'avait Corentin à trouver naturel le maniement de sa baguette, vous ne serez pas étonnés de savoir que le bois qui la constitue n'est nul autre que l'acacia. Il lui a fallu beaucoup de temps pour s'habituer à sa baguette, et surtout à en comprendre toutes les subtilités, mais de longs entraînements lui ont permis d'avoir une relation amicale avec sa baguette, bien qu'il est persuadé qu'il pourrait encore acquérir une plus grande maîtrise et une relation plus symbiotique avec elle. Quant au cœur de sa baguette, il est fait d'ailes de fées, ce qui a toujours fait grimacer quelque peu Corentin, non pas pour leur effet (après tout, il adore les enchantements!), mais à cause de leur provenance. Après tout, les histoires de gentilles fées aux belles ailes mouillées par la rosée du matin ont bercé son enfance! Et bon, avouons qu'au départ, ça sonnait tout de même un peu trop « fille » à son goût !
    Pour ce qui est de sa longueur, elle fait 28,5 cm et est très souple, ce qui fait que, malheureusement, Corentin s'amuse à la tordre quelque peu dans tous le sens. Certains ont déjà tenté de lui dire qu'il risque un jour de briser sa baguette, mais il n'en a cure.
     
    « Instead of rushing towards the skyline, I wish that I could just be brave. »


    Physique

    Corentin, c'est un peu le gringalet assez drôle de service. Son sourire qui est un peu de travers, ses yeux d'un brun quelque peu doré, et ses cheveux bruns toujours à moitié en bataille et à moitié sculptés, ou tout du moins en ce qui concerne le devant de sa tête, histoire que ça ne rentre pas tout dans ses yeux.
    Un visage assez carré, une mâchoire bien définie, et surtout ce sourire, toujours de travers, toujours comme s'il allait finir par se mettre à rire dans les trois prochaines secondes. Un regard pétillant, rieur, on aurait de la peine à croie qu'il soit un si bon élève, ou ait un jour été mal dans sa peau.

    Les gens le prennent en général pour pas grand chose, même s'il fait un bon mètre nonante (ou quatre-vingt-dix pour nos amis français) en ayant eu une poussée de croissance l'été dernier. On dit qu'il est assez maigre, qu'il semble pas très sportif, mais c'est oublier ses muscles tout de même un peu dessinés, tout ça grâce au Quidditch qui le forcent à tenir une excellente forme. Mais c'est vrai qu'il n'utilise pas vraiment ses habits pour le mettre en valeur. Outre l'uniforme, Corentin met en général des habits très moldus, avec des t-shirt et sweatshirt ayant ses comics préférés, ses groupes préférés, ou des références à des séries et livres qu'il aime bien dessus. En général, il est plutôt fanna de l'aspect jean-shirt, mais avec l'uniforme, en général, il porte sa cravate de travers et déserrée et n'aime pas mettre le veston qui va avec.

    Les gens ne le trouvent pas très sérieux, tant à sa façon de s'habiller que par son comportement. Il aime rire, et rit fort, avec un rire qui part souvent de travers, plus rauque et dans le fond de gorge. Sa vois d'ailleurs, est douce, calme, rauque et pourtant un débit très rapide aux accents et expressions suisses et typiquement moldues. Il ne s'est d'ailleurs pas habitué aux expressions sorcières et utilise encore les moldues.
    En général, il n'aime pas se montrer ou s'habiller pour les occasions. Il prend le premier truc qui lui tombe sur la main et, de toute façon, il faut porter l'uniforme. Mais il a un unique costume qu'il garde dans son placard, juste pour les occasions où il faut.

    Corentin a aussi quelques cicatrice. Une au-dessus de l'arcade sourcilière gauche, à cause d'un cognard reçu en plein dans la tête, qui l'a sonné mais où il a continué à jouer, mais aussi une cicatrice à cause de la varicelle, sur le bas de son ventre. À force de trop se gratter... Sur sa cheville droite, une tâche de naissance, qui est d'un rouge un peu brunâtre et à la forme d'un haricot. Il dit souvent que c'est son "talon d'Achille" et que si on voulait le tuer il faudrait viser là.
    Sinon, Corentin est vraiment un garçon tout à fait normal. Lui, il ne se considère pas beau, il est trop grand, trop maigrichon, mais il aime bien comme il est, et ça le gêne pas qu'on le traite de gringalet: il s'y est fait, et en fait il s'en fiche. On naît comme on naît, ce qui compte, c'est ce qu'on devient.


    Psychique

    En déplaise à nos amis sang-purs et français pur souche, Corentin est un né moldu suisse et le revendique. Il aime contempler sa différence, et ne fait qu'en hausser les épaule. Et alors? Cela ne l'empêche pas d'être bien meilleure sorcier que bien d'entre eux, et surtout d'avoir un horizon plus large, une meilleure compréhension du monde dans son entièreté, et surtout, d'être plus tolérant et plus curieux que bon nombre d'entre eux. Alors vous l'aurez bien compris, il comprend très bien que les hybrides cherchent plus de reconnaissance, et il serait ravi de leur donner, car tout comme lui, grâce à leurs origines, ils ont un univers plus large à aborder et comprendre, et peuvent apporter beaucoup aux autres "races". Il a toujours ce sentiments que beaucoup de sorciers ont encore tant à apprendre, mais semblent simplement fermer les yeux et se borner à une ségrégation, que les moldus qu'ils croient inférieurs ont pourtant presque aboli depuis les années 90.
    Cependant, ce n'est pas parce qu'il comprend les rebelles et respecte les hybrides qu'il n'est pour autant en accord avec leur façons d'agir. Le règne de la terreur, le terrorisme et toutes ces enfantillages ne sont que poudre aux yeux et ne font qu’accroitre le fossé. Prenant Gandhi et Martin Luther King Jr. en exemple, il croit bien plus au pacifisme et à la non-violence. La violence n'apporte que conflit, et non pas solution. Cependant, il semble que pas grand monde n'aie envie d'écouter l'avis d'une né moldu sur le sujet. Si vous saviez le nombre de fois qu'on lui avait dit "tu ne peux pas comprendre, toi" !
    Mais Corentin applique aussi sa philosophie de non-violence à la vie de tous les jours. Il n'est pas agressif pour un sous, et si beaucoup diront que c'est parce que ce n'est qu'un gringalet, c'est surtout qu'il préfère utiliser ses mots et son intellect pour combattre. Le sarcasme, ça fait partie de sa vie depuis bien longtemps, et il a apprit à l'utiliser quand d'autres utilisent des moyens plus blessants. Et il faut l'avouer: il n'est pas plus courageux que ça. Se prendre un cognard, ok. Se lancer vers un autre joueur pour lui prendre le souaffle, aussi. Mais aller au devant du danger? Très peu pour lui. Mais parfois, quand il faut, il faut!

    En plus d'être une personne très tolérante, Corentin est une personne à l'approche très scientifique, que certaines personnes appelleront "très moldue". Son but ultime, depuis quelques années déjà, est de trouver une explication rationnelle quant à la magie. Pourquoi certaines personnes peuvent l'utiliser et d'autres pas? D'où provient-elle? Est-ce une mutation génétique, une génome particulier? Quoiqu'il en soit, il est certaine qu'une explication logique est cachée là-derrière, et que la trouver profiterait aux moldus (qu'il préfère, pour le coup, appeler "humains") comme aux sorciers, notamment pour tenter de faire de ces deux mondes - ses deux mondes - un seul et unique.
    Après tout, les applications de la magie sont extraordinaires, et l'humanité ne pourrait qu'en profiter.
    Ce désir d'allier ces deux univers vient de toute la littérature scientifique et magique que Corentin ne cesse de s'engouffrer. Et bien que certains pourraient le qualifier de rat de bibliothèque, il n'en est pas moins actif: tout aussi souvent dans la sombre bibliothèque qu'en extérieur, que cela soit pour dessiner, peindre, jouer au Quidditch, ou encore faire un "sport d’intérieur" comme le duel.
    C'est à cause de cette pensée rationnelle que Corentin ne croit pas en l'Astrologie (à ne pas confondre avec l'Astronomie) et la Divination. Et bien qu'au départ il ait prit ce cours par curiosité (et surtout qu'en tant que moldu il ne voyait pas l'intérêt à étudier les moldus... d'ailleurs il devait en savoir presque plus que le professeur), il ne peut que sourire et faire des remarques remplis de sarcasme à toute personne qui y croit. D'ailleurs, il est assez mauvaise en Divination... et c'est bien le seul cours où il a de mauvaises notes. On peut dire que c'est peut-être parce qu'il n'y est pas doué qu'il trouve que la Divination c'est n’importe quoi, préférant alors, pour le plaisir du prof, donner des prédictions sombres et farfelues qu'il est persuadé ne se réaliseront jamais.
    Cependant, avec le nouveau professeur de Divination, il se dit que ça va peut-être changer, qu'il trouverait quelque chose d'autre que des balivernes au fond de ses tasses de thé, mais il en doute tout de même fortement.

    Corentin apporte beaucoup de soins à ses études, est un élève très studieux et surtout, aime apprendre de nouvelles choses. Il s'intéresse vraiment à tout, et est un vrai touche à tout, et ferait probablement partie de tous les clubs de l'école s'il en avait le temps. Cependant, ce n'est pas le cas, et il a apprit à se concentrer sur ce qu'il préfère.
    Bon sorcier, il commence d'ailleurs doucement à maîtriser les sorts informulés, bien qu'au départ, lors de son arrivée à Beauxbâtons, la simple utilisation de sa baguette lui semblait impossible et absolument contre nature. Mais à force de persévérance (et apprenez que Corentin est plutôt borné) et de longs entraînements (sachant qu'il est perfectionniste... je vous laisse imaginer la longueur des entraînements), il aime se voir comme une bonne duelliste. Et son appartenance au club de duel ne fait que soulever ce point, même s'il n'est pas membre de l'équipe.
    Depuis l'année dernière, de plus, Corentin s’entraîne en secret pour devenir animagus. Il est passionné par le sujet et voudrait vraiment apprendre à pouvoir se transformer en animal, quel qu'il soit! Pour l'instant, il a tenté de suivre la procédure en secret et sait qu'il est à deux doigt d'y arriver, mais il sent que bientôt il devra demander de l'aide à quelqu'un de plus qualifié...

    Comme vous l'aurez comprit, Corentin a un caractère bien trempé. Et à vrai dire, s'il n'a que peu d'amis, ce n'est pas parce qu'il est introverti (il n'est d'ailleurs pas excessivement extraverti, mais ne rechigne pas à aller vers les autres) mais parce qu'il a tendance à être "trop" honnête: il ne mâche vraiment pas ses mots et dit toujours ce qu'il pense, même si parfois cela peut être blessant.
    Malgré tout, Corentin est bien aimé pour son attitude très joviale et qu'à cause de son physique et son rire facile, beaucoup le prennent pour un pitre ou le trouvent adorable. Adepte de la "méthode câlin" et aimant beaucoup le contact physique, c'est une personne très souriante et qui profite de la vie, ayant mit enfin derrière lui ses première années à Beauxbâtons, remplies d'intimidations et de brimades.

    Petite note qui ne sert à rien: pour une raison obscure, Corentin appelle tout le monde par leur nom de famille, sauf les plus proches de lui pour qui il a trouvé un petit surnom. Il dit que c'est parce qu'il a trop regardé de séries américaines et lu trop de comics, mais c'est aussi parce que les professeurs appellent plus souvent les gens par leur nom de famille que par leur prénom, et c'est donc le seul qu'il retient! Mais chut, c'est un secret!



    Biographie

      Samedi 13 mars 1999 - un an de moins et ça aurait été un vendredi. Dommage pour l'anecdote, mais tant mieux pour Corentin, il ne manquerait plus qu'il n'ait été traité comme une malédiction. Sa date de naissance ne sera probablement pas dans les annales, mais en tout cas, ses parents l'ont marqué sur la toute première photo qu'on a prit de lui, dans les bras de sa mère. Une photo qui ne bouge pas. Après tout, ses deux parents sont des humains, ou des moldus, comme préfèrent les appeler la population sorcière.
    Il n'y a pas grand chose à dire sur l'enfance du petit Corentin Ledermann, si ce n'est de préciser ses origines exactes, et sa situation familiale. À vrai dire, ses deux parents étaient des scientifiques, s'étant tous deux rencontrés dans leur laboratoire de recherche à l'université, lors de leur doctorat. Une jolie histoire d'amour que l'on gardera pour eux, au milieu de machines centrifuges et des mots-croisés. On comprendra rapidement donc, que Corentin avait une vie aisée en tant que moldu, appartenant à la classe moyenne supérieure, et assez proche de la technologie pour avoir un ordinateur à la maison, déjà à l'époque. Pour une petite famille Lausannoise, c'était pas si mal.

    Une jolie maison, deux chiens, des parents toujours plongés dans leur travail mais aimant, une jeune fille au pair pour s'occuper de lui pendant que ses parents étaient à l'université ou au labo. Des longs voyages dans d'autres pays pour les vacances, la maternelle puis l'école primaire, le toute dans une école privée. Il faisait des arts martiaux (pour le plaisir de son père – il détestait ça), dessinait et peignait déjà à l'époque avec les cours extra-scolaires que lui payaient ses parents. Il jouait parfois sur l'ordinateur, mais bien souvent avait le nez fourré dans un livre, presque toujours une revue scientifique pour les enfants que lui offraient ses parents. Tout se passait parfaitement bien. Et à vrai dire, les Ledermann ne s'étaient jamais doutés que leur petite garçon était en réalité un sorcier. Comment était-ce possible? Après tout, la magie n'existait pas, et ceux qui se prétendaient magiciens étaient soit fous à lier, soit des prestidigitateurs, qui n'avaient que quelques tours pour distraire notre attention. Quant à la jeune fille au pair, elle a toujours cru que c'était la fatigue qui lui avait fait croire que le nounours était passé de l'étagère aux mains de Corentin, ou encore que les brocolis glissaient toujours de ses mains par inadvertance - tout du moins jusqu'à ce que le petit garçon accepte d'en manger.
    Quel fût donc la surprise pour les Ledermann de recevoir cette lettre de Beauxbâtons, un nom qui ne leur disait rien, alors qu'ils préparaient leur fils à entrer en sixième; car après tout, la rentrée arrivait. Ils ne comprenait pas tout de suite, pensaient à une blague, jusqu'à ce que quelqu'un vienne leur expliquer. Malgré tout, ils ne trouvaient pas d’explication logique, ils ne trouvaient pas ça rationnel, et ne pouvaient pas accepter. Et Corentin non plus. Et pourquoi vouloir partir à Beauxbâtons, pourquoi vouloir partir en France? En Suisse, après tout, il avait beaucoup d'amis, et ses notes à l'école étaient excellentes... Pourquoi vouloir partir?

    Alors le sorcier envoyé par Beauxbâtons pour convaincre les familles moldues dût redoubler d'efforts avec celle-ci, qui malgré ses coups de baguette et sa magie, ne semblaient pas le croire. De toute façon, les Ledermann n’ayant pas d'argent du monde magique, Corentin devait recevoir de l'argent du ministère magique Helvète (suite à un accord passé avec le ministère Français - après tout, ils acceptaient déjà les élèves romands à Beauxbâtons vu que la plupart ne parlaient pas assez bien allemand pour aller à l'Institut Magique Helvétique), déjà déposé dans un compte ouvert à son nom dans la banque, et le sorcier devait tout lui expliquer, l'accompagnant pour faire ses emplettes. Et bien que réticents au départ, les Ledermann tombèrent d'accord de suivre cet étrange bonhomme. Et il faut dire, que le choc fût assez grand.
    Tout d'abord: Corentin était une sorcier. et bien que cette révélation laissa les trois Ledermann perplexe, une fois sa baguette en main et sa magie qui semblait répondre immédiatement à ce bout de bois, tout semblait bien plus clair. Notamment les lointains souvenirs de vouloir son Nounours dans les mains, ou plus récents, les livres qui semblaient se ranger tout seuls.
    Ensuite: ils devaient se séparer. Et si le faite que ses parents étaient loin pratiquement toute la journée jusqu'au soir ne le dérangeait pas, notamment parce que la plupart de la journée il était de toute façon à l'école, être loin pendant pratiquement toute l'année le gênait grandement, et c'était de même pour ses parents. Il faut comprendre que les Ledermann ont ce qu'il y a de plus proche d'un amour fusionnel, et sont tous adeptes de la "méthode câlins". Il s'est toujours très bien entendu avec ses parents, et à vrai dire, ne leur a jamais rien caché - ses parents l'avaient éduqués pour être un jeune homme poli et honnête, eux-même détestant les mensonges. L'idée même, donc, de le voir partir pour Beauxbâtons, de plus sachant que ce serait un univers totalement inconnu et différent, ne pouvait que leur déplaire.
    Mais pour finir, après une réunion de famille, ils acceptèrent. Surtout que, malgré tout, les Ledermann voulaient rester des personnes ouvertes d'esprit, et une fois la magie de leur fils prouvée... ils n'avaient d'autre choix que de l'accepter.

    La première année de Corentin fût donc excitante: il entrait dans un nouveau monde, et comme l'enfant qu'il était, était émerveillé et intéressé. Cependant, il ne comprenait pas sa magie, ne comprenait pas comment manier sa baguette, une frustration qui le poussait, après les cours, à s'entraîner encore et toujours. Et si sa première année ne donnaient pas les notes (ou l'équivalent de Beauxbâtons) qu'il aurait espéré pour sa sixième en Suisse, dès la seconde année, ses entraînements constants lui permirent de devenir l'un des meilleurs de son année, bien que pas le meilleur (ce qui lui a, jusqu'à encore aujourd'hui, toujours donné la motivation de continuer à s'entraîner).
    Cependant, dès sa première année également, sa confiance en soi fût quelque peu blessée, et il le cacha à ses parents. Il reçut bon nombre de brimades de la part des autres sorciers, du faite qu'il soit né moldu, mais également vis-à-vis de son ignorance face à certaines choses magiques, qui suscitaient son ébahissement, puis une honte. Il devait donc entreprendre de s'instruire, et passa donc un bon clair de son temps à la bibliothèque, ce qui lui valut encore d'autres brimades. Très vite également, ses origines semblaient être un problème et furent la source d'autres brimades. Alors le pauvre Corentin vit fuser plusieurs insultes et moqueries à son égard, et rarement de la violence plus "physique" qui restait cependant de l'ordre magique. Et il se sentait si différent de ceux qui devaient être les siens...
    Il ne trouva pas plus de réconfort chez les hybrides. En réalité, bien qu'il avait commencé à apprendre les problèmes des hybrides et des sorciers dans le monde magique, ces derniers le prenaient, la plupart du temps, pour un sorcier plutôt que pour un né moldu lui aussi rejeté. Il ne pouvait donc pas les comprendre, selon eux, alors qu'il se sentait tout aussi marginalisé. Qui avait dit que les gens comme lui étaient plus acceptés que les hybride?

    Vous comprendrez donc que Corentin n'ait pas eût la vie la plus heureuse à Beauxbâtons dans ses premières années, mais ce n'est pas pour autant qu'il était malheureux. En effet, au bout de sa troisième année à l'école de magie, Corentin commençait doucement à s'épanouir dans la magie, et prenait de plus en plus avantage de ses différences. Il était moldu? Et alors? Il était Suisse? Et alors? Il prenait de la fierté dans ses origines, dans son pays, et commençait à tout allier dans sa vie: le côté magique au côté humain (et c'est vers sa quatrième année qu'il abolit presque totalement le terme "moldu" de son vocabulaire, préférant le mot humain), sa vie en France et sa culture suisse. Au final, alors qu'il avait si longtemps tenté de se plier aux autres, il décida d'affirmer ses différences, à garder la tête haute et à garder son vocabulaire propre, régional, national. Il était fier de ce qu'il était et ce qu'il était devenu. Et si les hybrides le pensaient sorcier alors que les sorciers le pensaient moldu, alors il embrasserait cette double identité, au lieu de se lamenter de n'être pas à sa place nulle part. "Les siens", ce sont tous les êtres vivants et respirant, qu'ils soient humains, hybrides ou sorciers. Et son but serait dès à présent de les aider, et de les voir cohabiter en paix, quelque soit leurs origines, leur génétique, ou quoi que ce soit d'autre.
    Son émerveillement et son envie de savoir revint alors avec cette prise de conscience, et toujours autant dans la bibliothèque, il commença à être plus ouvert aussi au reste: quatrième année, et il se mit à entrer dans le club de duel et à tenter d'entrer dans l'équipe de Quidditch de son armoirie. Et fût heureux de se voir bien accueilli dans les deux.

    C'est aussi vers cette année là que Corentin se rendit compte qu'il était un brillant sorcier, tout dans la subtilité des enchantements, ayant plongé sa vie dans les livres, il se rendit compte savoir plus de sortilèges que la plupart de ses camarades, et aussi, d'être plus subtile et imaginatif dans leur utilisation. Ses notes, quant à eux, étaient excellentes, comparé à bien de celle de ses amis ou ennemis, et il n'avait en réalité pas à se faire du soucis... Si ce n'est en divination.
    Si il l'avait prit en troisième année par curiosité, il se rendit bien vite compte qu'il trouvait que tout ceci était des sottises. Il ne croyait pas en ces pseudo-prédiction, tout comme il n'avait jamais cru en l'Astrologie. Très vite, dû surtout à son manque d'intérêt et à au faite qu'il n'était pas doué et ne faisait aucun effort, la divination devint son seul point faible... et sa seule mauvaise note. Mais il ne s'est jamais décidé à changer d'option, à en faire la demande, ou à tenter de remonter ses notes. Après tout, quel intérêt à étudier les humains, alors qu'il était persuadé en savoir plus que le professeur?
    La magizoologie, cependant, devint très vite une passion: il voulait toujours en apprendre plus sur tous ces animaux, et parfois même sur les familles de certains hybrides. Il rêvait même d'en apprendre plus sur leur culture, pour ceux qui en avait, leur façon de socialiser... C'était un intérêt totalement scientifique, que beaucoup ne pouvaient pas comprendre... et que certains hybrides n'appréciaient pas. Très vite, cependant, Corentin apprit qu'il ne valait mieux pas poser des questions aux hybrides de l'école, beaucoup étant peu enclins à répondre, ou alors, ne répondant qu'avec les poings ou la baguette.

    Pendant les vacances d'été alors, Corentin s'intéressa au monde des humains: la géographie, l'histoire, les différentes cultures. Il s'informait, se rapprochait un peu plus de cette identité qui était la sienne. La technologie moldue n'avait plus de secret, et même si tout au long de ces années il avait toujours gardé des amis humains, il approfondit leur relation et promit une relation épistolaire, ravie que ses amis Suisse l'acceptèrent. Il connaissait alors ses deux mondes autant l'un que l'autre, et chaque été, il refait de même, tentant tant bien que mal de toute de même se garder informé à Beauxbâtons.

    Vint la cinquième année, et d'autres choix s'ouvrirent à lui. Sans hésitation aucune, Corentin choisit la Médicomagie et la Magidigitation. Le premier choix remontait, en réalité, à son désir d'enfance d'être médecin pour humains. Le faite d'apprendre comment les sorciers soignaient était donc une suite parfaitement logique à ce désir, surtout qu'il souhaitait allier magie et technologie humaine pour que ça ne fasse plus qu'un. Ensuite, la Magidigitation était probablement ce qui pouvait pousser à ce but. Après tout, n'existait-il pas ces humains "soigneurs" qui par leurs mains pouvaient soigner des gens? C'était peut-être la preuve que les humains aussi pouvaient avoir quelque peu de magie et, sans le savoir, utilisaient la magidigitation dans sa forme la plus simple. Tout comme les sorciers le font naturellement, à certaines occasions, lorsque leur pouvoir s'éveille... avant d'avoir la baguette.
    Il s'intéresse alors également aux animagus, en ayant étudié en cours de Métamorphose, et souhaite alors en devenir un. En plus grand secret - ne souhaitant après tout pas aller dans une foule de paperasse entre la Chancellerie et le gouvernement magique Helvétique – il décide de s'entraîner et à tenter de se transformer en animal. Pour l0instant, il n'y est encore rien, mais il sait qu'il y est presque et sent que sa sixième année sera la bonne.
    Plongé dans ses études, il faut dire que Corentin ne fait pas grand chose d'autre, si ce n'est ses activités extra-scolaire qui la mettent dans son élément et dans un état proche de l'euphorie. On peut dire qu'il est une personne accompli, bien qu'il est certain qu'il a encore beaucoup à vivre, il ne peut, en réalité, pas attendre de voir tout ce qu'il va apprendre, découvrir et savoir dans le futur.

    Corentin a seize ans et entre dans sa sixième année, avec toute l'excitation que cela procure. Et pourtant, au bout de six ans, il ne cesse de sentir le déchirement dans son cœur de devoir, une fois de plus, quitter ses parents jusqu'à Noël...



    Détails Pratiques

      Options : Divination, Magizoologie, Médicomagie et Magidigitation.

    Activité extra-scolaire : Membre du club de duel mais pas de l'équipe de son armoirie, fait partie de l'équipe de Quidditch (en tant que gardien). Sinon, quelques escapades dans le jardin pour dessiner ou peindre, bien que ce ne soit pas encadré.

    Animal de compagnie : Un chat qui semble noir, mais est en réalité brun foncé aux rayures noir Mais ça ne se voit qu'au soleil. Son nom est Ártemis.
     



     
    Derrière l'Écran

      Âge : 21 ans

    Avatar : Dylan O'Brian

    Expérience RP : J'en fais depuis mes 10 ans.

    Comment avez-vous découvert notre forum? Je suis dessus! Je reprends ici mon premier personnage, Clara, au masculin et avec quelques modifications ^^ J'ai hâte de rejouer un élève!

    S’agit-il d’un double compte ? Oui ! Je suis également Joachim d'Ackley et Émilie Simon.
     

     
    Messages : 84
    Date d'inscription : 05/09/2015
    Age : 18
    Localisation : Jouvenceaux
    Serveur à la Taverne de la Marie Morgane
    avatar

    Message  Eliott Le Blanc le Sam 10 Oct - 23:10

    Je me disait bien que "Ledermann" me disait quelques chose. :hum:

    Bievenue Jo/Emi ! :bisou:


    Messages : 25
    Date d'inscription : 10/10/2015
    Sixième année à Lusignan
    avatar

    Message  Corentin Ledermann le Dim 11 Oct - 13:52

    Merci ;)
    Invité
    avatar

    Message  Invité le Dim 11 Oct - 13:54

    Bienvenue enfin encore une fois. :yeah:
    Messages : 55
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Age : 16
    Localisation : La Lune
    Quatrième année à Lusignan
    avatar

    Message  Jamin Goupil le Dim 11 Oct - 18:37

    Bienvenue à ton nouveau personnage ! Très bon avatar que tu as choisi ;)
    J'imagine que tu as du changer le sexe de ton ancien perso, parce que quelques "elle" et adjectifs féminins y sont resté :/
    D'ailleurs, pourquoi est-ce que tu en a fait un garçon finalement ? x)


    Et c’est encore la vie ! - Si la damnation est éternelle ! Un homme qui veut se mutiler est bien damné, n’est-ce pas ? Je me crois en enfer, donc j’y suis. - AR


    (c) acidbrain
    Messages : 69
    Date d'inscription : 10/10/2014
    Age : 17
    Première année à Mercoeur
    avatar

    Message  Mélinda Aillow le Dim 11 Oct - 19:54

    Oh *-* :amour:
    Dylan *0*
    C'est trop cool, Jo' ! :yeah: Et c'est une très bonne idée.
    Je pense que je demanderais un lien :glomp:


    Laisse-moi t'aimer, mais ne m'aime pas en retour. Aime-moi et laisse-moi te haïr quelquefois. Laisse-moi l'illusion de contrôler les choses, parce que je sais bien que tout m'échappe...

    Messages : 25
    Date d'inscription : 10/10/2015
    Sixième année à Lusignan
    avatar

    Message  Corentin Ledermann le Dim 11 Oct - 21:43

    Merci vous deux ^^

    Jamin -> j'ai effectivement changé le sexe xD Et je croyais avoir éliminé tous les "Clara" et les "elle", mais apparemment pas =/
    Et pour le changement de sexe, l'envie, mais aussi pour avoir un peu de diversité tant ici que dans mes persos. En général je ne joue que des femmes, Joachim était mon premier homme, puis j'en ai un autre sur un autre forum et Corentin mon troisième. Et je n'avais plus envie de jouer Clara tel quel, je voulais rajouter quelque chose et puis... l'idée d'en faire un garçon est venue. Et il y a quelques changements supplémentaires en fait, même si la base est la même ;)

    Mélinda -> Bien sûr qu'on aura un petit lien choupinette! <3 Surtout que j'ai fait un élève pour pouvoir jouer plus avec vous *w*
    Messages : 55
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Age : 16
    Localisation : La Lune
    Quatrième année à Lusignan
    avatar

    Message  Jamin Goupil le Lun 12 Oct - 13:31

    Ah D'accord ! J'ai hâte de voir ton perso en action alors !! :yeah:

    Je demanderais sûrement un lien avec Val ou Jamin si Corentin se retrouve dans la même armoirie ^^
    Mais ça a vraiment l'air d'être un perso génial !


    Et c’est encore la vie ! - Si la damnation est éternelle ! Un homme qui veut se mutiler est bien damné, n’est-ce pas ? Je me crois en enfer, donc j’y suis. - AR


    (c) acidbrain
    Invité
    avatar

    Message  Invité le Mar 13 Oct - 21:29

    Que disait Madame la Directrice déjà ? Moins de nich... et plus de coui...
    Aha, re-bienvenue avec ce personnage ^_^
    Messages : 25
    Date d'inscription : 10/10/2015
    Sixième année à Lusignan
    avatar

    Message  Corentin Ledermann le Mar 13 Oct - 21:32

    Avec Val, même dans des armoiries différentes, avec le Quidditch, ça va le faire je pense ;) Pour Jamin on verra bien ^^ Clara était à Mercoeur, mais du coup je ne sais pas où Corentin va tomber! ^^ Mais merci pour les compliments :bisou:

    Monsieur le Chancelier, quelle vulgarité! D=
    Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil Messages : 266
    Date d'inscription : 02/04/2013
    PNJ Maître du Jeu
    avatar

    Message  Mélusine le Dim 18 Oct - 18:40


    Félicitations Corentin!


    Ta fiche est validée! Tu peux enfin commencer à rôler parmi nous! Tu es à présente un heureux Lusignan.

    Nous avons cependant une petite mise en garde que tu devras garder à l'esprit : en choisissant comme but de vie d'expliquer scientifiquement ce qui fait qu'un sorcier a des pouvoirs magiques, tu risques d'être très mal vu par le gouvernement français qui est ségrégationniste et qui a décrété le Secret Magique ;) A prendre en compte dans tes futures activités ;)

    Sinon, tu devrais encore lire ces quelques lignes pour te préparer au jeu!


    Et maintenant...


    Maintenant que tu es validé, tu as plusieurs choses que tu peux faire! Tout d'abord, tu peux créer une fiche relationnelle qui va te permettre de gérer et de mettre en place quelques relations avec les personnages des autres joueurs, et pourquoi pas te donner quelques idées pour RP? Tu peux la mettre en forme comme tu le souhaites, cependant, si tu es en panne d'inspiration ou ne trouves rien, nous te fournissons un code tout fait!
    N'hésite pas non plus à ouvrir ta boîte aux lettres à la poste de Jouvenceaux ou au pigeonnier de l'école pour que les autres puissent t'envoyer des lettres dans le RP et ainsi communiquer avec ton personnage.
    Tu peux aussi écrire des écrits personnels qui peuvent être des RP solo, ou le journal intime de ton personnage, pour nous en faire découvrir encore plus sur lui, son passé, ou ce que tu imagines pour son futur!

    Si tu as besoin d'un personnage important pour ton histoire, n'hésite pas à proposer un poste vacant. Après une rapide analyse, le staff le mettra avec les autres prédéfinis. Attention cependant, qu'il ne soit pas si important que cela bloque ton personnage!
    Une alternative à cela, est la foire aux liens, qui te permet de proposer des liens qui peuvent être pris par des futurs inscrits ou par des membres.

    N'oublie pas non plus la section des outils, ou tu pourras faire des demandes de RP, nous prévenir de ton absence, poser toutes tes questions, ou encore, fermer et supprimer ton compte si malheureusement tu venais à nous quitter.
    N'oublie pas non plus de régulièrement aller voir les proclamations pour être au courant de tout ce qui se passe dans la partie administrative du forum, et aussi d'aller voir du côté des intrigues pour voir quels évènements se passent dans le RP! N'hésite pas à t'investir en répondant aux sujets, ou même à créer ta propre intrigue!

    Enfin, il y a bien sûr l'incontournable flood dans lequel tu peux venir parler avec nous de tout et de rien, et simplement te défouler en dehors du RP! Bien sûr, la Chatbox te permet également de faire connaissance avec tous les autres joueurs!

    On a donc fait le tour! Bienvenue encore une fois, et amuse-toi bien!

    Contenu sponsorisé

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 21 Nov - 1:56