Louis-Albert "Al" Delmy - "L'espoir fait vivre. Vivre tout court c'est encore mieux." [Terminée]

    Partagez
    Messages : 27
    Date d'inscription : 22/12/2015
    Localisation : Derrière-vous!
    Sixième année à Mercoeur
    avatar

    Message  Albert Delmy le Mar 22 Déc - 10:10

    Louis-Albert Delmy
    Nom : Delmy
    Prénom : Louis-Albert (surnommé "Al")
    Date de Naissance (et âge) : 9 Juillet 1999 (16 ans)
    Hybridation : Sans-Objet
    Valeur du Sang : Sang-Mêlé
    Baguette Magique : Baguette en bois de Frêne, 28.5cm, souple, contenant une plume de Phénix.  
    « Lutter contre soi-même c'est un vrai défi. Bien souvent d'ailleurs il est plus difficile de s'affronter soi-même que d'affronter un ennemi. »



    Physique

    Pour commencer on peut dire que monsieur et madame Delmy ont eu un très beau garçon. La première chose à laquelle vous porterez attention chez lui c’est son visage. Beaucoup de personnes n’ont cessé de dire à ses parents que leur petit garçon avait un visage très angélique dont le sourire était très contagieux. Parce que oui, Albert possède un très beau sourire dont on lui dit souvent qu’il ressemble à celui de sa mère. C’est d’ailleurs relativement rare de ne pas le voir sourire, que ce soit un petit sourire discret, ou bien un grand sourire à pleines dents. Il faut le dire, son sourire est plutôt charmeur. Vous le trouverez souvent en train de rire d’ailleurs, et son rire n’est pas différent de son sourire, il est agréable à entendre. Albert aime aussi beaucoup jouer avec son visage, faire des grimaces, s'amuser avec les expressions, généralement ça lui fait beaucoup de bien de le faire. Et puis, ça en fait rire beaucoup de le voir ainsi tordre son visage dans tous les sens. Il a également de beaux yeux-gris verts qui si vous les regardez attentivement, donnent l’impression d’avoir affaire à une personne très calme. Chose qui vous surprendra, il porte des lunettes qui sont plutôt fines et discrètes. Mais il n’en a besoin que pour lire ainsi, la plupart du temps il ne les portera pas. Il espère pouvoir s’en débarrasser totalement un jour, même si ces lunettes lui rajoutent un charme particulier. Enfin, il a des cheveux bruns qu'il conserve toujours courts étant donné qu'il déteste avoir les cheveux longs. A ce sujet, il a une certaine obsession puisqu'il passe souvent son temps à faire en sorte qu'ils soient bien coiffés, du moins comme il l'entend. Ça ne le dérange pas d’avoir les cheveux ébouriffés si c’est lui qui a décidé qu’ils seraient ainsi. En revanche il déteste se réveiller et avoir des épis, et encore moins que des gens viennent jouer avec ses cheveux. Parlons de sa voix maintenant. Lorsque vous discuterez avec Albert vous remarquerez qu'il possède une voix légèrement grave et qu'il ne parle pas nécessairement fort. Elle est plutôt agréable à entendre. Ceci dit lorsqu'il sera légèrement excité par quelque chose, sa voie aura tendance à aller dans les aigüs, il ne fait pas vraiment exprès. Si un jour vous l'entendez chanter, vous ne trouverez pas sa voix exceptionnelle, simplement potable. Quoi qu'il en soit, avec lui au moins on ne voudra pas se sauver.

    Vous remarquerez également qu’il a un corps plutôt bien bâti. Il mesure un mètre soixante-dix-huit pour soixante-dix kilos. Il n’est ni maigre, ni mince, et il n’est ni enveloppé, ni spécialement gros. On peut dire qu’il a un poids plutôt adapté à sa taille. Cela peut paraître surprenant à première vue étant donné qu’il passe sa vie à manger. Il faut dire qu’Albert est un fin amateur de cuisine et ce n’est pas lui qui refusera si on lui donne quelque chose à manger. Néanmoins, il aime beaucoup courir ou faire de l’exercice, ce qui contribue à maintenir l’équilibre si l’on peut dire. C’est d’ailleurs un très bon coureur, il sait courir vite et bien et possède une bonne condition physique. Si habituellement il n’est pas franchement à faire trop d’efforts, c’est bien l’un des rares moments où vous le verrez se surpasser. Pourquoi? Parce que ça lui fait du bien tout simplement. N’allez pas non plus vous imaginer que c’est monsieur muscle. Si sa masse musculaire est correctement développée ce n’est pas non plus énorme. Juste ce que c’est pour ce qu’il fait, ni plus ni moins. Il ne considère d’ailleurs pas avoir besoin de plus, il n’est pas du genre à se considérer à vouloir devenir le plus beau juste pour satisfaire la vue des autres.

    Comme tous les élèves à Beauxbâtons, il porte l’uniforme réglementaire. Honnêtement, il n’aime pas du tout ce concept d’uniforme qu’il trouve bien trop uniformisé à son goût. Enfin, sur ce sujet il est relativement tiraillé entre son envie de porter ce qu’il veut, entre sa pensée que chacun devrait pouvoir exprimer sa différence comme il l’entend, et le fait qu’il admet qu’avec l’uniforme au moins la différence sociale ne se voit pas tellement. Quoi qu’il en soit, il fait comme tout le monde…il le porte parce qu’il doit le porter. En dehors de l’Académie, vous verrez qu’il n’a pas spécialement de préférences vestimentaires, si ce n’est qu’il a plutôt tendance à porter quatre couleurs : du bleu, du rouge, du beige ou du blanc. La plupart du temps il cherche surtout à se sentir bien dans ses vêtements, c’est ainsi plutôt de l’adaptation selon les circonstances. Il n’aime pas tellement se trimbaler avec une masse de vêtements sur lui car il trouve que c’est bien trop embêtant, et c’est une des raisons pour lesquelles il déteste l’hiver. Sérieusement, vous imaginez un peu? A chaque fois que l’on rentre dans une classe on doit enlever son écharpe, sa grosse veste, son gros pull, quelques fois un second pull, avant de pouvoir enfin être tranquille. A l’inverse dès que l’on sort dehors il faut tout remettre. Mais bon, là encore il n’y a pas trop le choix. D’ailleurs en hiver, il se chargera paradoxalement bien plus que tout le monde tant il n’aime pas le froid. Si il a tendance à apprécier les choses simples, pour les grandes occasions où cela nécessite d’être ben habillé, il fera beaucoup d’efforts et veillera à ce que tout soit parfait, en particulier si il est avec une fille pour ce moment-là.

    Enfin, Albert est quelqu’un de très expressif. Comme vous l’avez vu avant, il aime beaucoup jouer avec son visage. Mais son visage reflète aussi bien souvent ses émotions, en particulier sa joie. Lorsqu’il parle, il a aussi tendance à faire de grands gestes avec ses mains ou ses bras. Il est aussi incapable de tenir en place lorsqu’il est debout, toujours à gigoter, à gauche, à droite – limite sautillant – et à force de le connaître on ne fait plus trop attention à ça. D’ailleurs, lorsqu’il est entré à l’Académie pour sa première année, beaucoup de professeurs ont essayé de le faire arrêter de gesticuler lorsqu’il se trouvait interrogé debout…mais à force ils ont fini par comprendre que ça ne servait à rien. Parce que oui, c’est bien plus fort que lui. Il n’y a qu’assis ou allongé qu’il ne bouge pas et reste calme. Mais dans le second cas, c’est probablement qu’il sera en train de dormir. Autre chose que l'on peut noter sur lui, c'est qu'il a tendance à se balancer les bras lorsqu'il est stressé ou mit dans une situation inconfortable. Albert a aussi tendance à aller au contact des gens, une petite tape dans le dos, serrer un ami dans ses bras,...bref cela peut désorienter quelques fois. Enfin, certains gestes seront plus réservés à certaines personnes qu'à d'autres...n'allez pas croire qu'il ira serrer dans ses bras le premier inconnu qui lui tombe sous la main.



    Psychique

    La plupart des gens qui connaissent Albert s’accorderont pour dire que c’est quelqu’un de très jovial mais surtout qu’il semble toujours être de bonne humeur. Et c’est plutôt vrai, il est relativement rare de ne pas le voir rempli de vie, souriant, optimiste, il est rare de ne pas le voir rire, de ne pas le voir s’amuser ou blaguer. Sa mère ne cesse de lui dire qu'il tient ça de son père, qui était exactement le même à son âge. Certains trouveront cette bonne humeur contagieuse, d’autres s’exaspéreront, et d’autres probablement jaloux chercheront simplement à lui remettre les pieds sur terre. Mais sinon oui c’est bien vrai, Albert n’a pas besoin de grand-chose pour être de bonne humeur. En fait, je dirais même qu’il est naturellement de bonne humeur. Les quelques moments où on le verra totalement à l’inverse de cette description sont lorsqu’il est vexé, lorsque quelqu’un l’a provoqué, ou bien lorsqu’il se réveille.

    Si Albert est quelqu’un de joyeux par nature, il est aussi très susceptible, et quelques fois un rien peut le vexer.  Il vaut mieux éviter de le titiller un peu trop si on ne veut pas qu'il se lance dans un mutisme ou un boudin dont la durée risque d'être quasi indéterminable. Vous me direz que dans un sens ça peut être bien de le voir se taire de temps à autre, parce que monsieur peut être bavard lorsqu'il le veut. Enfin, ce n'est pas tout à fait évident, parce qu'Albert sera plus bavard avec ceux qu'il connaît déjà et en particulier ses amis, plutôt qu'avec des personnes qu'il ne connaît pas. Mais une fois lancé, il est difficile de l'arrêter. Comme j’ai pu le dire, lorsque quelqu’un vient le provoquer, Albert ne fera pas son joyeux bien longtemps. Si au départ il se contentera d’ignorer les gens qui viennent l’enquiquiner étant donné qu’il n’est pas spécialement fan de violence, et bien il y a des limites à ne pas franchir. Albert ne restera nullement calme face à des insultes, des insinuations déplacées, mais surtout face à des menaces. Bien au contraire, il va souvent s’emporter afin de vous faire regretter vos propos. Étrangement la personne avec qui il s’emporte le plus c’est son père, pourtant son père est loin d’être un mauvais père, mais tout ça je développerais plus tard. Enfin, oui je ne vous cacherais pas qu’Albert n’est pas franchement du matin. Lors du réveil il est généralement grognon et tarde un peu à se réveiller peu enclin à quitter son lit et sa couverture. C’est d’ailleurs un bon dormeur que peu de choses peuvent parvenir à réveiller. Anticipant ce moment, il fait en sorte de se lever un peu plus tôt et il faut l’admettre c’est souvent compliqué. Du coup, il fait aussi en sorte de trouver quelqu’un pour le réveiller à temps.

    Al est aussi très sensible, et après la phase colère il lui arrivera de se sentir très mal et très touché. Certains mots ou les actions peuvent le toucher très profondément. Il s'attache aussi facilement aux personnes qu'il côtoie, ou bien à certains objets. Ses amis par exemple sont les personnes les plus importantes pour lui. Sa baguette, un objet totalement sacré pour lequel il serait capable d'être totalement effondre si jamais il la perdait. Et pourtant on pourrait lui en acheter une autre que ça ne changerait pas. Bon peut-être que j'exagère un peu. Quant à son petit furet Tito, c'est son petit protégé à lui sur qui il veille depuis ses 8 ans, et rien ni personne ne pourrait le lui enlever sans subir ses foudres. C'est surtout quelqu'un en qui on peut avoir confiance, il n'est pas du genre à trahir les gens, à les tromper, ou bien à aller raconter à d'autres un secret qu'on lui aura confié. C'est d'ailleurs une chose qu'il n'apprécierait pas lui-même, et si par malheur vous franchissez cette limite, que vous faites partis de ses meilleurs amis ou non, cela ne changera rien à sa réaction.

    Selon ses moments et selon les personnes avec qui il interagit, il peut être à peu près tout et son contraire. Très bavard et très expressif avec les personnes dont il est proche, il peut aussi perdre sa langue lorsqu’il rencontre d’autres personnes. Et là encore ce n’est que pour généraliser parce que ça dépend beaucoup du moment et de la personne. Il n’y a pas vraiment d’explication, quelques fois il sera ravi de faire connaissance, et d’autres et bien ça sera un petit peu plus compliqué. Aussi, il sera bien plus plaisantin avec ceux qu’il connait très bien qu’avec des inconnus. Notamment parce que ses proches savent qu’il plaisante et donc, il peut se permettre un peu plus de choses. Et puis, Albert est conscient qu’avec des étrangers il ne peut savoir les limites à ne pas franchir.

    Enfin, on peut dire qu’Albert paraît plutôt confiant à première vue, mais pour le coup ce n’est absolument pas le cas. Pour faire simple, on peut dire qu'il y a deux Albert. Celui qu'il accepte de montrer, et celui qu'il cache. Et soyons bien clair là-dessus, il n'est pas un hypocrite qui s'invente une personnalité pour être aimé des autres. C'est plutôt qu'il ne montre pas tout de lui parce qu’il n’a nullement envie que l’on joue sur son manque de confiance en lui. Généralement il se contente d'éviter toutes les situations où l'on pourrait le voir comme quelqu'un qui manque de confiance en lui. Albert passe son temps à douter de ce qu'il fait, à douter de ses capacités, bref il se remet toujours en question. Bien souvent il a peur de mal faire et de se tromper, et au-delà de ça il a peur que ses actions puissent porter atteinte à quelqu'un d'autre. Al c'est aussi quelqu'un qui se pose beaucoup de questions sur lui-même, sur la personne qu'il veut être, sur ce dont il peut être capable. Il se demande si il arrivera à faire quelque chose de bien de sa vie, si il arrivera à fonder une famille, si il arrivera à aider ceux qui sont dans le besoin, peur de décevoir ses parents,...Il a également un peu peur de devenir tout ce qu'il déteste, tout ce qu'il peut critiquer. Il arrive à paraître confiant grâce à sa bonne humeur naturelle, il n’a nullement besoin de forcer pour cacher ce manque de confiance, il a juste à être lui. En un sens ça lui fait oublier ces doutes. . Et c'est vraiment ce qui est surprenant avec lui, comment peut-on passer son temps à se poser des questions et passer son temps à être joyeux, à faire des blagues, ou encore à faire le fou? Tantôt il pense à ses inquiétudes, tantôt il les oublie et passe outre, ce qui arrive le plus souvent.

    Malgré son côté plaisantin et les nombreux doutes qu’il a sur lui-même c’est un garçon très intelligent. Il peut parfois prendre un peu de temps pour réfléchir mais il possède un esprit tout à fait capable de faire les connexions logiques requises pour résoudre un problème. Il comprend facilement les choses et une fois qu’il a compris quelque chose, plus besoin de le lui répéter à nouveau ça restera dans un coin de sa tête jusqu’à ce qu’il en ait besoin.  Malgré tout ce n’est pas un grand bosseur et c’est probablement ce qui l’empêche d’être meilleur. Si il apprécie le fait d’apprendre de nouvelles choses, il n’aime pas spécialement le fait de devoir « souffrir pour apprendre ». Le fait de se tuer à la tâche, de ne pas dormir parce qu’il faut lire tel ou tel livre, il déteste ça. Lui-même se définit comme « un flemmard qui aimerait que l’on invente un sort lui permettant de ne pas fournir d’effort pour travailler ». D’ailleurs, la plupart du temps vous le trouverez probablement avachi quelque part. Du coup, c'est idiot, il fait presque tout au dernier moment, si il peut éviter du travail en plus, il ne se gênera pas. Ceci dit, selon les matières, selon les devoirs, selon les choses à faire, il peut éprouver du plaisir à travailler. Mais cela dépend beaucoup de quoi il s'agit. S’il n'est pas parfait dans toutes les matières, on peut dire que grâce à son intelligence - et souvent à sa passion pour certaines matières - il s'en sort plutôt bien. Mais comme pour beaucoup de choses, il pourrait faire mieux, beaucoup, beaucoup mieux...si seulement il trouvait une motivation. La question est: quelle pourrait-elle être?

    Globalement il ne devrait vraiment pas s’inquiéter de qui il est, certes il faudrait qu’il fasse un certain nombre d’efforts mais il ne devrait pas s’inquiéter autant. D’autant plus que même si il n’en a pas vraiment conscience, il est très serviable, toujours là au besoin, toujours prêt à aider si il est capable de le faire ou même prêt à essayer. Sur le moment il ne se pose pas la question. Et il n’y a aucun doute que si un jour il se retrouve dans des situations compliquées ou pouvant l’effrayer, il sera capable de trouver le courage dont il aura besoin pour résoudre le problème. Aussi, ce que beaucoup de personnes aiment beaucoup chez lui c'est sa spontanéité, il ne fera rien dans un but égoïste ou en faisant un quelconque calcul. Même si il le voulait, il ne serait pas un fin manipulateur vu que c'est  un très mauvais menteur. Al mentir? C'est une bonne blague en soit. Si il s'agit de trouver une excuse, il trouvera quelque chose de pas du tout crédible la plupart du temps, si il s'agit de mentir pour faire plaisir à quelqu'un ça se sentira sur le coup. D'ailleurs si quelqu'un réussi à percer son bouclier de bonne humeur pour se rendre compte que quelque chose ne va pas. Si cette personne insiste, insiste, et bien il aura probablement du mal à nier sans se faire redoutablement percer à jour. Al ferait un très mauvais comédien. Encore une fois, c'est justement parce qu'il est lui-même qu'il arrive à paraître confiant. Si il devait faire semblant, ça se verrait de suite croyez-moi.

    Vous l’aurez probablement compris, Albert est aussi quelqu’un de très réfléchi derrière son apparence de petit plaisantin. C'est aussi un peu un rêveur en quelque sorte. Lorsqu’il regarde le monde d’aujourd’hui, la société à laquelle il appartient, il aimerait tout changer. Un monde injuste, inégal ou il existe encore beaucoup de discriminations. Oh il n’est pas quelqu’un de négatif non, au contraire c’est un optimiste, il pense d’ailleurs que si l’on se sert de ce qu’il y a de bon dans l’humanité il est possible de changer les choses. Mais disons que pour lui on ne peut pas vraiment dire que le monde soit agréable pour tout le monde. Quant à la société de la France Magique, il la trouve totalement arriérée et déconnectée avec sa population et son époque. Il a tendance à détester tous ceux qui passent leur temps à souligner les différences dans le but de se prétendre supérieur à un autre être. Mais non. Personne n'est supérieur. Certes certains ont des capacités que d'autres non pas, mais personne n'est supérieur à quelqu'un d'autre. Al y croit dur comme fer. Il n’apprécie guère les aristocrates d’ailleurs, pour la plupart du moins car certains sont heureusement bien plus ouvert que leurs pairs. Albert est quelqu’un de vraiment très tolérant, pour lui peu importe la différence qu'il peut avoir avec un autre humain, un autre sorcier, ou un autre être magique...il ne fait aucune différence. Ces questions de sang ne sont pour lui qu'une excuse pour une élite qui chercher à garder le pouvoir ainsi que ses petits privilèges. D’ailleurs, il a plutôt tendance à admirer les moldus qui sans capacités magiques arrivent néanmoins à vivre très correctement et à très bien se débrouiller. Ce qu'aimerait Albert, c'est que les sorciers de France ouvrent un peu leurs yeux pour se rendre compte de leur absurdité. Depuis quelques temps il pense même que les sorciers devraient cesser de se cacher des moldus. Alors, bien sûr il ne dit pas que cela doit se faire d’un seul coup, il faut y aller progressivement pour lui. Ne pas trop les brusquer, après tout cela fait deux siècles qu’ils ont totalement oublié l’existence des sorciers pensant qu’il s’agit de mythes et de légendes. Il pense aussi que le fait que les moldus ne soient pas au courant fait que le gouvernement sorcier n'a pas de compte à leur rendre en cas de problèmes sur des populations moldues et que cela peut entraîner des dérives. Il croit aussi dur comme faire à l'idée de démocratie et pense que l'on devrait vraiment revoir l'ensemble du système et redonner le pouvoir au peuple et non pas à une élite corrompue et avide de pouvoir. Ceci dit pour le moment...il se contente de mots et il se demande si un jour il sera capable de faire quelque chose pour changer tout cela. Mais malgré toutes ces questions qu'il peut se poser, personne ne pourra arriver à le faire changer d'avis sur ces sujets. Ce qu'il dit et ce qu'il pense, il le clame haut et fort, rien ne pouvant l'en empêcher.  L'avenir nous dira s’il sera capable d'agir pour le changement ou non, mais il ne sera certainement pas du genre à renier ses propos ou ses propres pensées.

    Albert est aussi du genre aventurier, il rêve beaucoup de voyages à travers le monde. Il aimerait tellement visiter d'autres nations sorcières ou d'autres nations moldues. Il aimerait voir les paysages extraordinaires qui se trouvent sur le globe, ou encore observer dans leur milieu naturel les nombreuses créatures magiques ou les animaux qui peuvent exister. En fait, il veut voir la diversité dans son ensemble. Partir à l'aventure, découvrir de nouvelles choses, de nouvelles cultures, de nouvelles façon de penser, rencontrer d'autres personnes,...c'est un rêve qu'il entretien depuis plusieurs années déjà. Il espère pouvoir le réaliser un jour. Il faut aussi dire qu'il est particulièrement débrouillard, si il a un problème, il trouvera toujours ou presque une solution pour le résoudre, ou du moins une manière détournée pour arriver à son objectif. Il n'abandonnera pas jusqu'à ce qu'il réussisse. Bon, bien sûr ça ne marche pas toujours, mais il s'acharnera sur son objectif. Cette tendance, on lui dit souvent qu'il la tient de son arrière grand-père Bruno Delmy. D'ailleurs, il est particulièrement friand des récits que ce dernier à laissé par le biais de ses livres. Mais je développerais à son sujet un peu plus tard.  

    Que dire d'autre, que dire d'autre, que dire, que dire...ah oui il est très loin d'avoir une âme d'artiste! Ne lui demander pas de dessiner ou de peindre, ça sera une catastrophe. La poésie? Mon dieu...Al n'est pas un artiste et n'attendais pas de lui qu'il en devienne un. La musique? Hum, ne lui donnez pas un instrument s'il-vous-plait ça sera mon seul conseil. Le chant? Ce n'est pas son truc même si vous ne vous sauverez pas en l'entendant chanter. Mais même si il n'a pas une âme d'artiste, il sera capable de faire des efforts si cela concerne...une fille. Soyons clairs là-dessus, Al n'est pas un coureur de jupon, lui espère plutôt rencontrer celle avec qui il passera le restant de ses jours. Honnêtement, il lui est arrivé de se tromper une fois, mais je passerais les détails ici aussi. Désolé pour les amateurs de potins et ragots, mais le moment viendra. La seule chose où peut être il excelle ça serait l'écriture et la seule raison provient de sa mère d'origine moldue qui a toujours veillé à ce qu'il sache s'exprimer et à écrire correctement.

    Mis à part ça, il n'est pas bien compliqué et n'a pas besoin de grand-chose pour être heureux. Vous pouvez lui donner à manger, préparer un plat exceptionnel, il sera content. C’est un grand amateur de cuisine. A ce sujet, c’est un très bon cuisinier et il ne se contente pas de manger, il prépare aussi. Et il faut bien avouer que lorsqu’il cuisine il prend beaucoup de plaisir. Pour le satisfaire, vous pouvez aussi lui donner un lit pour dormir, monsieur est grand dormeur comme j’ai déjà pu l’évoquer. Vous pouvez aussi le poser sur un canapé, un fauteuil, ou n’importe quoi de confortable pour qu’il s’y repose, pour qu’il s’y affale, tout simplement pour être confortable, sans spécialement faire quelque chose. Vous pouvez aussi l’amener courir, généralement ça lui fait beaucoup de bien, il oublie ses problèmes et son concentre sur ce qu’il y a autour…ou bien juste sur le fait de courir. Il est aussi du genre à profiter de la vie, à profiter des opportunités qu’on lui offre. S’il est curieux de ce que l’avenir lui réserve, il déteste tout ce qui est en rapport avec la divination. Pourquoi? Parce que pour lui, la vie n'est pas quelque chose que l'on doit prédire, sinon elle perd tout son charme. Savoir ce qui nous attend sur notre chemin est pour lui une mauvaise chose. Si quelque chose de bon est prévu, on va tout faire pour que cela reste ainsi et au final on loupera les autres bonnes choses de la vie. Si quelque chose de mauvais est prévu, pour lui on va rester focaliser là-dessus et tout faire pour que cela n'arrive pas. Problème, une fois encore on va rater certains moments dans sa vie. Oui, Albert respecte les opinions de tout le monde, qu’elles soient différentes des siennes ou non…mais ne lui parlez pas de divination…une horreur pour lui, une horreur qui détruit le charme de la vie.  



    Biographie


    Les membres de la Famille de Louis-Albert Delmy.
    C'est un 9 Juillet 1999, sous une belle journée ensoleillée que naquit Louis-Albert Delmy. Fils d'Arnaud et de Cécile Delmy, il est l'aîné d'une famille de cinq enfants.

    Parlons du père d'Albert justement: Arnaud. C'est un sorcier qui a aujourd'hui 45 ans et c'est le fils unique du défunt Jules Delmy. Il est Médicomage depuis plus de 20 ans et prend son travail à cœur. Il n'aime pas beaucoup les discriminations qui sont imposées aux hybrides mais il a peur que si il s'exprime sur ce sujet cela finisse un jour par retomber sur sa famille. Alors si il soignera n'importe quel blessé ou malade, il évitera d'aborder le sujet et surtout il refuse de prendre parti pour ou contre l'égalisation des droits des hybrides. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il se dispute souvent avec Albert qu'il essaye de dissuader d'exprimer un peu trop ouvertement ce qu'il pense. Pourquoi se disputer sur un tel sujet alors que lui même est d'accord? Ça vous laisse perplexe vous aussi? Vous n'êtes pas les seuls, Albert se pose des questions lui aussi. Mais cela reste un grand mystère...qu'es-ce qui a pu arriver dans la vie d'Arnaud pour en arriver là?

    Il y a ensuite Cécile, la mère. Cécile est d'origine moldue, elle a 45 ans et a développé des pouvoirs magiques durant son enfance. Elle est alors entré à Beauxbâtons et y a découvert le monde de la magie. C'est d'ailleurs là-bas qu'elle a rencontré Arnaud, tous deux se sont retrouvés dans la même Armoirie chez les Armagnac. Depuis son mariage avec Arnaud et la naissance de leurs 5 enfants, elle n'a cessé d'éduquer ses enfants afin qu'ils n'oublient pas leurs origines moldues. Là où Arnaud essaye de les soutenir dans leur apprentissage de la magie, Cécile cherche surtout à leur apprendre tout ce qu'il y a à savoir sur son monde d'origine en particulier en raison de la difficulté qu'elle a pu avoir et qu'elle a toujours à vivre dans la France sorcière et ses préjugés. Elle refuse que ses enfants renient leurs origines et ne deviennent comme les aristocrates qui gouvernent la France Magique. Elle a aussi passé son temps à veiller à ce que ses enfants sachent bien s'exprimer et bien écrire en français. Aujourd'hui elle tient une petite boutique où elle vend de nombreux objets magiques.

    Albert à également un petit frère et trois sœurs. Son petit frère du nom de Martin est le deuxième enfant à être né chez les Delmy. Albert est son aîné de deux ans à peine. Les deux frères sont très proches et passent beaucoup de temps ensemble. Le fait d'avoir trois sœurs plus petites et ayant un peu monopolisé l'attention de leurs parents a peut-être renforcé ce lien très spécial. Comme je le disais, on retrouve ensuite trois sœurs: Claire qui a tout juste 11 ans et vient d'entrer à Beauxbâtons, Agnès qui a 6 ans, et enfin Eloïse qui a 3 ans.

    Si pendant quelques temps la famille Delmy était un grande famille dispersée un peu partout en France, aujourd'hui l'arbre familiale a été considérablement réduit. La raison étant principalement liée au fait que beaucoup de leurs ancêtres ont été tués au cours des différents affrontements historiques.


    Enfance d'Albert à Saint-Guilhem-le-Désert.
    Aussi loin qu'Albert peut s'en rappeller, on l'a toujours appelé "Al". Que se soit son père ou sa mère, ça a toujours été comme ça, ce qui fait que maintenant c'est comme ça qu'il se fait appeler. Les seules personnes à l’appeler Albert sont peut-être les profs, l'administration et les personnes à qui il ne s'est pas présenté de lui même. Si il n'a aucun problème à se reconnaître sous le prénom "Albert", il sera en revanche toujours surpris d'être appelé comme ça par l'une de ses connaissances. D'ailleurs, si l'un de ses amis l'appelle ainsi, il fera mine de l'ignorer. Non pas que ça l'aura vexé, mais surtout parce qu'il aime bien embêter les gens en faisant semblant de l'être.

    Al a donc grandit près de Saint-Guilhem-le-Désert dans la résidence familiale en Occitanie. La maison des Demy a été bâti à l'écart du village moldu un peu plus en amont du fleuve Hérault et le surplombant du haut de l'un des nombreux massifs que traverse le fleuve. Invisible aux yeux des moldus et protégée par un certain nombre de sortilèges afin de les repousser, la maison des Delmy est une grande maison au milieu de la nature. Albert y a de nombreux souvenirs d'enfance et y a passé beaucoup de bons moments.

    Aujourd'hui encore c'est un endroit qu'il apprécie même si il y passe moins de temps en raison de son apprentissage à Beauxbâtons. En fait il a toujours trouvé cet endroit extrêmement calme et relaxant, même lorsque son frères et ses sœurs sont venus au monde (bon quand son frère est né Albert n'avait que deux ans) et que l'agitation due à de si nombreux enfants était permanente. Il pouvait aller s'isoler dans la nature, il pouvait aller se relaxer près du fleuve qui passait en contre-bas, il pouvait rêvasser dans l'herbe tout en observant les nuages passer au-dessus de sa tête. Souvent des petits animaux passaient près de la maison, il aimait beaucoup leur courir après d'ailleurs. En hiver, la neige embellissait ce lieu déjà si magique pour lui. Et puis il y a sa chambre où il pouvait s'amuser tranquillement. Dans cette maison il possède également tous ces souvenirs où il riait avec ses frères et sœurs, où il jouait avec eux. Il se rappelle aussi de son vieux grand-père qui d'après ce qu'il sait maintenant, avait insisté pour que son père, sa mère et lui viennent vivre avec lui dans cette grande maison qu'il trouvait vide, cela juste après la mort prématurée de celle qu'il aimait. Son grand-père, Al s'en souvenait parfaitement. il aimait beaucoup raconter les histoires de son propre père à ses petits enfants. Il y avait aussi le jour où à ses 8 ans il a reçu son petit Tito, un petit furet qui allait lui tenir compagnie pendant encore très longtemps. Aujourd'hui il est toujours là à ses côtés. Tout ça se sont de bons souvenirs.

    Après il y a de moins bons souvenirs, bien moins importants d'ailleurs. Mais qui font partis de ceux qu'on oublie parce que ce n'est pas important. Il y a les moments où après une bêtise ses parents le punissaient, ou parfois même sans qu'il ne fasse de bêtise, tout simplement se retrouvant à porter le chapeau pour celle de son frère ou de ses sœurs. Il y a aussi ce jour où Albert se rendit compte que son grand-père était parti, il ne comprenait pas tellement à ce moment là ce qu'il se passait...il était juste triste. Albert se rappelle aussi très bien de ce jour où il avait cru que Tito son jeune furet c'était sauvé. Il avait passé sa journée à le chercher sans le trouver, et quand il finit par arrêter il se souvient avoir pleuré toutes les larmes de son corps. Mais plus de peur que de mal, le jeune furet rentra le soir après avoir vagabondé à l'extérieur.

    La mère d'Albert avait également décidé d'envoyer leurs enfants à l'école du village afin qu'ils aient une petite expérience du monde moldu. Parallèlement elle fit tout son possible pour elle même essayer de leur enseigner quelques petites choses. Ceci dit lorsque les pouvoirs d'Albert se manifestèrent ce fut peut-être un peu plus compliqué. Quoi que, pour Albert étonnement ils ne se manifestaient que lorsqu'il avait envie de manger quelque chose. La première fois c'était la veille de son huitième anniversaire (quand on lui a offert Tito). Il avait aperçu toutes les bonnes choses à manger qu'on lui avait acheté et notamment des friandises dont il raffolait (il en raffole toujours). Son père avait fait en sort de placer le tout en haut d'une étagère inaccessible pour Albert. Son père parti, Albert se plaça devant l'étagère réfléchissant à un plan pour les récupérer. Dans sa tête il se voyait alors comme un explorateur qui devait récupérer un trésor. Enfin bref, sans trop savoir comment les nombreuses boites de l'étagères tombèrent toutes seules avec un vacarme impressionnant. Ce fut d'ailleurs un miracle que rien ne lui tomba dessus. Bien qu'ayant été surpris et un peu effrayé par ce qui venait de se passait, il récupérera une boîte et s'en alla sans demander son reste. Enfin...le père qui était venu voir ce qui se passait lui tomba dessus. Si au départ il était plus énervé qu'autre chose, quand il se demanda comment Albert avait pu faire tomber tout ça, il prit conscience que les pouvoirs du petit garçon venaient sans doute de se manifester. Du coup, alors qu'Albert s'attendait à se faire gronder d'avantage, son père le prit dans ses bras et parti annoncer la bonne nouvelle à sa femme. Sur le coup, Albert ne comprit absolument rien de ce qu'il se passait.

    On peut dire qu'il n'a jamais vraiment manqué de rien. Si son père travaillait beaucoup à cause de son emploi, il se rapprocha énormément de sa mère qui trouvait elle toujours du temps pour ses enfants. Si la plupart du temps les enfants étaient gardés par quelqu'un d'autre, on ne peut pas dire qu'ils avaient à souffrir de l'absence de leurs parents. Le père se rattrapait souvent en les amenant quelque part pour s'amuser avec eux, et la mère était toujours là pour leur apprendre quelque chose de nouveau.

    Enfin tout ça se sont des histoires d'enfants, il arriva un jour où Albert du partir débuter son apprentissage de la magie à Beauxbâtons.


    Scolarité d'Albert à Beauxbâtons jusqu'à aujourd'hui
    C'est avec une grande fierté qu'Albert reçu sa lettre d'admission à Beauxbâtons. Depuis le temps que ses parents lui en parlaient, depuis le temps qu'ils ne cessaient de lui rabâcher que ça serait pour bientôt, et bien il y était enfin. C'est avec excitation qu'il lu la lettre en compagnie de ses parents et de son frère et de ses sœurs et que ces derniers organisèrent un petit quelque chose dans la soirée pour fêter ça. Albert se souviendra toujours de ce moment spécial où il ne savait pas trop ce qu'il ressentait: joie, excitation, hâte, mais aussi légère peur de ne pas être à la hauteur de l'attente de ses parents ou de ne pas se faire de nouveaux amis. Quoi qu'il en soit cela restera un moment important de sa vie, un moment dont il garde un excellent souvenir.

    Aujourd'hui, il fait sa sixième rentrée à l'Académie. Lorsqu'il regarde en arrière il voit beaucoup de bonnes choses, et ce malgré le stress des devoirs à rendre ou même des examens qu'il a passé. Beauxbâtons était exactement de la manière décrite par ses parents il y a déjà six ans: un lieu magique dans tous les sens du terme. Honnêtement il estime qu'il n'y pas plus belle école (bon d'accord en même temps il n'en connaît qu'une). A Beauxbâtons il a fait la connaissance de ceux qui allaient par la suite devenir ses meilleurs amis et jusqu'à maintenant il s'y est beaucoup amusé. Si il retiendra tous ces bons moments qu'il a passé avec des personnes qu'il apprécie énormément, il se souviendra aussi de toutes ces années d'émerveillement.

    Albert qui n'est peut-être pas le plus travailleur des élèves de l'Académie, n'en reste pas moins un garçon intelligent qui si il est passionné par quelque chose arrive à comprendre très rapidement. En l’occurrence il est particulièrement passionné par les cours de Lutte Contre la Magie Noire et de Sortilèges qui lui réussissent très bien. Si il ne cesse de se faire peur parce qu'il n'a pas franchement tendance à faire son travail personnel en avance, la plupart du temps il sera capable de surprendre son professeur. Il apprécie également les cours de Métamorphose et si il se débrouille plutôt bien il pourrait faire bien mieux. En fait, il faut dire qu'il est plutôt doué lorsqu'il s'agit de pratiquer la magie avec sa baguette.

    En cinquième année il avait choisi d'étudier la Magiedigitation. Il c'était longtemps demandé comment certains sorciers faisaient pour utiliser la magie sans leur baguette, alors lorsque le moment de choisir de nouveaux cours est arrivé, il n'a pas hésité. Si il aime beaucoup ce cours, le seul soucis est qu'il lui faudrait peut-être bosser un peu plus pour ne pas se contenter de notes moyennes et d'une pratique hasardeuse. Après tout, c'est un niveau supérieur que de ne plus se servir de sa baguette.

    Il aime également deux autres cours, celui de Moldologie dans lequel il obtient de très bonnes notes (ce qui ravi sa mère d'ailleurs) et celui d'histoire de la magie ce qui est très surprenant de sa part. Mais à vrai dire il a toujours eu une petite passion pour l'histoire même si il n'a pas tendance à l'admettre. Dans les cours obligatoires il aime aussi beaucoup l'astronomie. Non non je suis sérieux. Mais attention, là seule raison pour laquelle il aime ce cours, c'est pour la possibilité d'observer la beauté de l'univers. Sinon...en fait il ne l'aime pas vraiment. Faire des horoscopes il n'aime pas ça du tout et il trouve ça totalement inutile. Cela fait que ses notes ne sont pas terribles dans cette matière. D'ailleurs, ne vous étonnez pas qu'il n'ait pas choisi l'option divination. Autre cours qu'Albert aime bien, la botanique. Néanmoins il n'est pas vraiment doué avec les plantes et ça se ressent dans les exercices que le professeur peut donner. N'étant pas très théorique non plus pour la plupart du temps, ça ne contrebalance pas non plus ça mauvaise pratique.

    Il reste ensuite à parler des cours de Potions, Magiezoologie et Ferronerie-Magique. Concernant le cours de potion si il trouve qu'il est utile dans son ensemble et qu'il aime beaucoup le principe - qu'il compare toujours à la cuisine sauf que la cuisine ça ne tue pas (à moins d'avoir mal préparer le repas) il n'aime pas spécialement devoir apprendre à fabriquer un certain nombre de potions dont il estime qu'il ne se servira probablement jamais. Du coup ses notes et ses réussites dépendent plus ou moins de sa motivation à préparer les potions. La Magizoologie quant à elle est un cours particulièrement intéressant, mais on ne peut pas dire qu'il soit vraiment doué pour retenir tout ce qu'il y à savoir à leur sujet. Enfin dernière option qu'il a prise en cinquième année: la ferronnerie magique. Au départ il était plutôt intrigué par ce cours, mais contentons nous de dire que ça n'est pas spécialement pour lui. Si il peut être intéressé par la compréhension du fonctionnement des objets magiques, il n'est pas forcément doué pour reproduire les choses.

    Globalement on peut retenir de sa scolarité que si c'est un bon élève, il devrait faire un peu plus d'efforts, même dans les quelques matières qui ne l'intéresse pas. Mais allez savoir,peut-être que cette année il se motivera un peu plus et peut-être qu'il pourra vous surprendre!


    Histoire Familiale
    Histoire Familiale - Gustave Delmy, l'Arrière-Grand-Père connu:
    Le nom de Delmy vous dira peut-être quelque chose. Leur petite fortune d'aujourd'hui vient pour la plus grande partie des ouvrages de l'arrière-grand-père d'Albert, Gustave Delmy. Gustave Delmy a connu un fort succès pour les différents récits de ces voyages autour du monde mais aussi pour ses études sur les différentes sociétés magiques qu'il rencontrait. Son originalité était dans l'organisation de ses ouvrages qui étaient généralement en trois parties (ou plutôt trois livres). Un premier livre qui racontait plutôt ses récits de voyage, un second qui parlait des mythes et légendes des sociétés qu'il étudiait. Et enfin des études et analyses directement sur ces sociétés. Il faut aussi dire qu'il avait un certain don pour l'écriture et c'est l'une des raisons qui lui permit d'être très apprécié. Il a voyagé pendant presque toute sa vie en compagnie de sa femme Émilie avec qui il a eu deux fils. Le premier Jean tomba gravement malade et fut emporté par la maladie à l’âge de 3 ans. Le second qui eut une vie bien plus longue s’appelait Jean. Malgré le long travail de recherche qu’il a du faire à chaque fois sur la société qu’il étudiait, il a su produire une certaine quantité d’ouvrages et analyser énormément de sociétés magiques. Si ses récits et les histoires de mythes et légendes qu’ils racontent sont encore très appréciés aujourd’hui, ses ouvrages de recherches sont moins connus du grand public. A sa mort, ses biens, sa fortune et surtout ses droits ont été transmis à son fils. Aujourd'hui c'est Arnaud, fils du Jules et père d'Albert qui en est le titulaire.

    Histoire Familiale - De Thélo Berthois à Thierry d'Autun:
    Il y a un autre ancêtre dont les Delmy sont particulièrement fiers. Celui-là, vous aurez probablement du mal à le connaître étant donné que les Delmy conservent jalousement tous les documents et héritages dans les sous-sols de la résidence familiale. Mis à part ces quelques biens hérités depuis des siècles et des siècles ainsi qu’un arbre généalogique minutieusement conservé et vérifié, il ne reste plus vraiment de traces visibles de ce dernier. Même leur nom de famille, ne donne aucune indication. Depuis quelques siècles déjà, les Delmy vivent près de Saint-Guilhem-le-Désert en Occitanie. Ce n'est pas pour rien s’ils sont installés là-bas depuis des générations : ils sont les lointains descendants de Guillaume de Gellone, aujourd’hui plus connu sous le nom de Saint-Guilhem.

    C'est une histoire familiale très riche que possèdent les Delmy. S’ils ont une bonne connaissance de leur arbre généalogique, il y a un certain nombre de membres de leur famille dont ils ignorent l’histoire. Il y a également un certain nombre de zones d’ombres sur l’histoire de certains membres de cette famille dont ils ont pu obtenir des informations sur les origines ou bien la vie menée par ces derniers. Après on ne peut avoir des documents sur tout le monde, on ne peut pas tout savoir, surtout lorsque l'on essaye de comprendre plus de 1000 ans d'histoire familiale. C'est pour dire...impossible même avec l'aide de la magie. Avant de parler de Guilhem, il convient de parler en premier de son père connu des moldus sous le nom de Thierry, Comte d’Autun. C’est avec lui que tout débute.  Si les Delmy sont fiers de Guilhem et de ce qu’il a fait dans sa vie, ils sont un peu plus perplexes sur l’attitude à adopter au sujet de Thierry. En fait, ils ont peut-être un peu honte de ses actions. Ceci dit, sans lui ils ne seraient peut-être pas ce qu’ils sont devenus aujourd’hui.

    Si les moldus ont eu beaucoup de mal à raconter l’histoire de Thierry Ier, Comte d’Autun, ce n’est pas pour rien. La vérité derrière son histoire est beaucoup plus complexe et à vrai dire les Delmy eux même ignorent beaucoup de choses à son sujets. Ils savent de lui que son véritablement était Thélo Berthois un sorcier originaire de Bretagne. Les Delmy imaginent de par ses récits qu’il devait être curieux de nature, qu’il rêvait de découvrir le monde et d’accumuler le plus de savoir possible. Thélo semblait également se poser beaucoup de questions sur les moldus, ou du moins sur les Francs qui étaient leurs voisins. Il pensait que les sorciers ne devaient pas voir ces humains sans pouvoirs magiques comme des ennemis, pour lui les sorciers de Bretagne devaient s’ouvrir un peu plus au monde. La méfiance pour lui entraînait la méfiance. Il pensait que l’on pouvait vivre en paix avec les Francs à la seule condition de ne pas les traiter comme de potentiels ennemis.  Néanmoins, avec la nature expansionniste des Francs, il devait probablement être un peu naïf. Autant dire que ses pensées n’étaient pas particulièrement appréciées de ses semblables sorciers, mais lui voulait leur prouver qu’ils avaient tort.  Un jour, il décida de se lancer dans un grand voyage à la découverte du Royaume Franc, c’est ainsi que tout changea pour lui. S’il était émerveillé par tout ce qu’il voyait au court de son voyage, par les différentes cultures qu’il découvrait, il n’en fut pas moins refroidi par l’hostilité des Francs qu’il rencontra. Il aurait pu renoncer et repartir avec les siens en Bretagne mais il ne le fit pas pour deux raisons. La première étant qu’il était bien trop fier pour retourner devant les siens et admettre qu’il avait eu tort, et la seconde étant qu’il avait trouvé l’amour. Il rencontra une Franque du nom d'Alda. Il raconte qu’il est tombé amoureux d’elle au premier regard. Il n’y avait qu’un petit problème : elle était la fille de Charles Martel. Il savait qu’il ne pourrait probablement jamais se faire accepter, alors il se mit à la recherche d’une solution. Il en trouva une : se créer une nouvelle vie. Comprenez bien, il ne s’agit pas simplement de mensonges, mais bel et bien de l’invention d’une vie à l’aide de la magie. En fait, il faudrait plutôt dire usurpation. Cette histoire possède beaucoup de traces d'ombres et les Delmy sont conscients que Thélo n’a probablement pas raconté tous les faits dans ses carnets. Ils savent qu’il a remplacé le Comte d’Autun de l’époque après sa mort en se faisant passer pour son héritier légitime, mais ils ne savent pas si la mort du Comte était mort d’une manière « normale » ou si Thélo avait eu un rôle à jouer. Il y a une grosse zone d’ombre sur ce qui a pu se passer et le seul à connaître ce qui a pu se passer est mort il y a plus de mille ans. C’est donc à ce moment-là que Thélo Bertois devint Thierry, Comte d’Autun. Devenant un noble Franc, il eut beaucoup moins de mal à épouser la fille de Charles Martel.  Enfin, là encore c'est ce que lui raconte.

    Thélo devenu Thierry passa le reste de sa vie parmi les Francs dont il étudia les coutumes et les traditions. Dans ses écrits il raconte qu'il fut très proche de Charlemagne qu'il servit loyalement. Il semblait avoir une haute opinion du futur Empereur des Francs. Pour lui c'était un visionnaire, il voyait au-delà de ce que la plupart des gens voyaient et s'intéressait à bien plus qu'à des conquêtes militaires. Malgré tout il ne lui révéla jamais son secret et d'après de vagues termes il expliqua avoir fait tout ce qu'il pouvait pour qu'il ne soit jamais découvert. Il n'en a jamais dit plus dans ses carnets. Il eut également plusieurs enfants avec Alda, probablement les premiers sang-mêlés de l'histoire en France bien que c'est quelque chose de difficile à affirmer.

    Il n'a d'ailleurs jamais vraiment révélé ce qu'il était vraiment à Alda craignant qu'elle ne le rejette. Il eut plusieurs enfants mais la plupart furent tués jeunes emportés par la maladie. Seuls son fils Guilhem et une autre de ses filles du nom de Berta atteignirent l'âge adulte. Au départ il pensa que c'était probablement un problème lié au mélange du sang sorcier au sang moldu, néanmoins il se rendit compte que Guilhem et Berta grandissaient sans véritables problèmes.

    Iil fit toujours en sorte de les conserver sous sa surveillance afin de palier à d'éventuels problèmes liés à la découverte de leurs pouvoirs. Il explique à plusieurs reprises au travers de ses récits qu'il du se débrouiller pour arranger les choses après qu'un servant ou d'autres inconnus vécurent des expériences étranges à cause de ses enfants. Nul ne sait vraiment comme il a pu conserver ce secret aussi longtemps. Concernant ses enfants, il leur apprit également à ne pas oublier qui ils étaient tout en leur interdisant de le révéler à quiconque car leurs vies pourraient sinon être en danger. Toutefois il ne leur raconta pas toute la vérité à ce sujet. Si il leur enseigna tout ce qu'il savait sur la magie (sur les pratiques magiques, et sur les créatures magiques qu'il connaissait) il leur fit aussi croire que ces dons avaient toujours été présents chez les Comtes d'Autun et qu'ils s'en servaient pour faire le bien et pour servir les Rois Francs. Il occulta totalement leurs vraies origines bretonnes et leur cacha l'existence d'une communauté sorcière.

    Mais un jour sa fille Berta aveuglée par l'amour qu'elle portait à un jeune noble Franc qu'elle rencontra, avoua ce qu'elle était et lui montra ses pouvoirs. Le jeune garçon fut totalement effrayé et se sauva. Lisant l'inquiétude sur le visage de sa fille, Thierry finit par découvrir, et sa réaction fut très brutale. Il retrouva le pauvre moldu et le fit "disparaître" (selon ses propres termes) et quant à sa fille il décida de la punir sévèrement. Il l'envoya dans un couvant en l'effrayant sur ce qu'on pourrait lui faire si jamais un jour elle osait utiliser à nouveau ses pouvoirs. Depuis, on présume qu'elle est morte en tant que religieuse.

    C'est à peu près tout ce que l'on peut dire de cet ancêtre lointain. Dans ses carnets il n'a jamais avoué avoir commis un quelconque acte mauvais, mais bien souvent il est possible de s'en douter. Vous comprendrez donc pourquoi les Delmy ne sont pas particulièrement fiers de lui et sans doute aussi pourquoi ils ne crient pas sur tous les toits leurs origines. Malgré le fait qu'un autre de leurs ancêtres, le fils de Thierry, a à l'inverse lui tenté de racheter les erreurs de son père.

    Histoire Familiale - L'histoire de Guilhem de Gellone:
    C'est ici sur Guilhem que j'aimerais me concentrer. Ce personnage ayant joué un rôle important dans l'histoire Franque est entouré de nombreuses légendes chez les moldus. Vous savez peut-être qu'il a été Duc d’Aquitaine, Marquis de Septimanie et Comte de Toulouse. Peut-être aussi que vous savez qu'il a joué un rôle important dans la défense du sud de la France contre les musulmans venus de la péninsule Ibérique. Ou bien encore qu'il partit en conquête en Espagne afin de libérer les terres occupées par les musulmans. Tout ceci est bien arrivé. Sur l'apprentissage de son père il s'est d'abord évertué à servir les Rois Francs et l'Empereur Charlemagne. Si il était conscient d'être un sorcier, il a vécu comme un moldu bien qu'il n'est jamais abandonné l'usage de ses pouvoirs. Ici ce qui est bien plus intéressant, se sont les faits dont les moldus ne connaissent pas l'existence. Ces faits se déroulant principalement après l'an 806, année où il abandonna ses titres pour se retirer dans une Abbaye qu'il fonda à Gellone (future Saint-Guilhem-le-Désert)...même année où son père fut emporté par la mort. Car contrairement à ce que pensent les historiens moldus, Thierry d'Autun vécu un peu plus longtemps.

    Cette année 806 fut particulièrement rude pour Guilhem, sa deuxième femme trouva la mort, mais ce fut également le cas de son père. Déjà très bouleversé par la mort de sa seconde femme, il se précipita au chevet de son père lorsque ce dernier tomba gravement malade, son âge n'aidant pas. A ce moment-là, Thierry lui révéla toute la vérité sur ses origines, sans exception. Il lui confia ses carnets qu'il avait rédigé depuis son départ de Bretagne. Il lui avoua beaucoup de choses le jour de sa mort, probablement plus que ce que Guilhem a pu raconter.

    A la mort de son père, Guilhem poursuivit cette tradition des carnets qu'avait débuté son père. Mais il n'en fut pas moins très affecté par la dureté de la vérité. Sa vie était un mensonge. Ce fut la principale raison qui l'emmena à se retirer dans cette Abbaye qu'il avait fait construire. Bien que sorcier, il avait été élevé dans le christianisme et pensait alors qu'il trouverait la réponse auprès de Dieu. Il passa beaucoup de temps dans la spiritualité et dans la réflexion. Lorsqu'il finit par accepter la vérité, il décida de réellement se servir de ses pouvoirs pour aider les moldus et non pas de s'en servir pour s'inventer une vie comme son père. Dès lors et ce jusqu'à sa mort, il passa son temps à améliorer la vie des moldus. C'est aussi à ce moment qu'il fit construire la demeure originelle des Delmy.

    Ces derniers lui prêtent de nombreux miracles, des guérisons qu'il a accompli, mais il leur aurait aussi apporté sa protection contre le diable et d'autres dangers. Il y a une légendes en particulier que l'on peut développer ici: celle du Château du Géant.

    La légende sur le Château du Géant (source Office de Tourisme de Saint-Guilhem):
    On raconte à Saint-Guilhem-le-Désert, qu’un Géant avait élu domicile aux ruines du château qui domine le village en compagnie d’une pie et qu’il terrorisait les populations villageoises. Un jour, Guilhem, las de devoir gérer la peur que procurait le Géant sur les populations villageoises, décida de se déguiser en servante et de faire mine de transporter de l’eau au château pour aller combattre cet imposteur. Il se munit de « Joyeuse », son épée légendaire, et fit marche vers la forteresse. Lors de son parcours, la pie qui rodait dans les parages s’aperçut que la servante qui faisait route vers le château n’avait pas la même allure que d’habitude. Interpellé, l’oiseau reconnu Guilhem et s’en alla avertir le Géant en ces termes :

    -  « Géant, ce n’est pas ta servante qui vient t’apporter de l’eau, c’est Guilhem qui s’en vient pour te tuer. »

    Mais sûr de son fait et ne doutant pas de sa supériorité, le Géant ne tint pas compte des mises en garde de sa compagne et ouvrit la porte de sa forteresse.

    S’en suivit un âpre combat qui vit la victoire de Guilhem précipitant son adversaire au bas des falaises du château. La pie dépourvue, ayant perdu son protecteur, prit la fuite pour aller se cacher on ne sait où.

    Depuis ce jour, les habitants du village vivent en toute quiétude et bien que la vallée de Gellone soit fréquentée par de nombreuses espèces d’oiseaux, on ne revit jamais de pie.

    Dans cette légende la seule chose probablement vraie est le géant. Si des paysans affirmaient avoir vus une immense créature effrayante, peu de personnes croyaient véritablement à cette histoire à Gellone. Néanmoins afin d'être certain qu'il ne s'agissait que d'une histoire, Guilhem se mit à chercher ce géant. A force de volonté il finit par le trouver.Trouvant étrange qu'un géant se retrouve seul, loin de s'attaquer au géant chercha plutôt à comprendre et à le convaincre de repartir se cacher plus loin dans la montagne même si au départ ce dernier était plutôt réticent à laisser le sorcier s'approcher de lui. En fait autant dire que le comportement du géant à l'égard du sorcier fut particulièrement violent. Néanmoins il persévéra et finit par gagner sa confiance. Guilhem finit par comprendre que le géant ne pouvait pas retourner vivre parmi les siens et essaya de lui trouver un endroit reculé afin qu'il puisse terminer sa vie. La légende a en fait été inventée par certains villageois qui voyant Guilhem partir pendant plusieurs jours sans explication ont imaginé qu'il était parti résoudre le problème du géant. D'autres légendes à son sujet peuvent être expliqués par des éléments magiques, celle-ci n'est certainement pas la seul.

    Pour les Delmy, Guilhem fut probablement l'un des sorciers les plus puissants de leur lignée, il est malheureusement méconnu par le monde sorcier. Certain historiens sorciers ont cherché à savoir si les légendes entourant Saint-Guilhem n'étaient rien de plus que des légendes où si en réalité il s'agissait d'un sorcier. Aucun n'a réussi à prouver quoique ce soit à sujet. Malgré tout les Delmy ont déjà été approché par quelques uns de ces rares historiens qui trouvaient étrange que les Delmy vivent près de la sépulture de Saint-Guilhem mais ces derniers ont toujours nié et ont conservé ce secret.

    Lorsque Guilhem sentit la mort arriver, il usa de ses dernières forces pour sceller la maison qu'il avait construite des années auparavant et y entreposa tous les objets magiques ou en rapport avec la magie qu'il possédait. Il fit en sorte que le seul moyen de briser ce sort fut d'utiliser une clé qu'il avait ensorcelée et qu'il confia au seul enfant à qui il pu parler avant de mourir: sa plus jeune fille du nom de Emma. Il demanda à Emma deux choses: de partir en Bretagne voir les terres de leurs origines, et de léguer la clé à son aîné afin qu'il la lègue à son tour à son aîné, ce afin qu'un jour sa famille puisse retrouver son héritage. Ce qui est intéressant au sujet d'Emma c'est que les moldus ne connaissent pas son existence aujourd'hui.

    Emma réalisa la dernière volonté de son père en allant en Bretagne voir les terres de leurs origines. Elle décida de s'y installer afin de vivre une vraie vie de sorcier. Elle fit la rencontre d'autres sorciers et bien qu'aillant un peu de mal à s'intégrer au départ (étant donné qu'elle n'était pas élevée pour vivre une telle vie) elle finit par y arriver. Elle se maria ensuite à un autre sorcier et prit son nom: Delmy.


    Histoire Familiale - L'énigme de la clé:
    Depuis Guilhem, la famille (désormais connue sous le nom de Delmy) n'a jamais vraiment connu à nouveau la noblesse. Ils se sont évertués à simplement vivre en paix et à se contenter de ce qu'ils possédaient déjà. Ceci dit ils étaient très débrouillards et beaucoup des membres de la famille réussirent à avoir une belle vie (c'est notamment le cas de ce que les Delmy appellent aujourd'hui "la Branche Aînée" qui est représentant les familles de chacun des aînés ayant reçu la clé de Guilhem). En attendant, plus les années passaient, plus les Delmy oublièrent l'histoire de la clé qui fut léguée par Guilhem. Cette clé finit par devenir une simple tradition qui symbolisait le don de l'héritage familial à l'Aîné. Ce ne sera qu'au XVIIIème sicèle que la famille renouera avec son histoire passée.

    C'est un jeune homme intelligent du nom de Robert Delmy qui cherchera à découvrir à quoi sert la clé en réalité. A vrai dire il avait du mal à comprendre qu'on lui ai offert une clé inutile par pur "tradition". Il se mit donc à étudier la clé et notamment ses motifs et sa forme. Si il ne découvrit absolument rien d'anormal, il pensa cependant à regarder si elle était ensorcelée. Si il décela des traces d'ensorcellement il découvrit quelque chose de surprenant, l'ensorcellement réagissait uniquement dans sa main. Dès lors découvrir ce que cachait cette clé devint une vraie obsession. Il délaissa tout ce qu'il avait, son travail, sa famille, tout...juste pour percer le secret de cette clé. Il passa trois années de sa vie à la comprendre, trois années éprouvantes à comprendre l'ensorcellement. Finalement un jour il trouva comme une sorte d’énigme laissée par les motifs de la clé, une énigme qu'il finit par déchiffrer. Cette énigme a fini par le conduire (bien que ce ne fut ni facile ni évident) dans un endroit un peu isolé où la clé réagit et lui permit de découvrir de vieilles ruines. Après sa découverte il passa beaucoup de temps à les explorer, et on ne peut pas dire qu'il trouva des choses intéressantes. Du moins, jusqu'à ce qu'il découvrit un accès à un sous-sol.

    Lorsqu'il le découvrit, ce sous-sol était étonnement bien conservé (hormis toiles d'araignées, insectes et poussière). C'est ici qu'il découvrit les origines de sa famille. Les biens de Guilhem étaient entreposés ici, il y avait une petite fortune. Et il ne s'agit pas spécialement d'argent. Il y avait déjà une mine d'informations à collecter mais aussi de nombreux objets magiques qu'il avait utilisé dans sa vie. Robert fit la découverte la plus importante que sa famille n'est jamais pu faire au court des derniers siècles. Robert s'efforça de remettre en état le lieu mais finit par mourir avant d'y arriver. Il confia alors sa découverte à l'un de ses frères avec qui il était très proche et ce dernier hérita du lieu. Ce dernier décida de réunir l'ensemble de la famille pour parler de l'héritage et de cette réunion découlèrent un certain nombre de règles.

    Personne ne devait jamais parler de cet héritage du passé, la maison  serait uniquement connue comme résidence de la famille, toutes les archives et les recherches effectuées au fil des années par les Delmy ont été enfermé dans les sous-sols de la maison. De même pour les biens découverts et ayant appartenu à Guilhem. Ils conservèrent également ce principe d'héritage de "la branche Aînée" et bien que la maison n'ait plus besoin de la clé de Guilhem, les Delmy décidèrent de s'en servir symboliquement pour son héritage. Enfin, la dernière règle aménagée par la famille à ce sujet: les enfants n'apprendront la vérité sur leurs origines qu'une fois ayant atteint l'âge adulte. Cet héritage de Guilhem est désormais le plus grand secret de la famille.


    Détails Pratiques

    Options : Magizoologie - Moldologie - Ferronnerie magique - Magidigitation

    Activité extra-scolaire : Dormeur à ses heures perdues ça compte? Plus sérieusement, aucune.

    Animal de compagnie : Un petit furet du nom de Tito qui a maintenant 8 ans.



    Derrière l'Écran

    Âge : 20 ans

    Avatar : Finn Harries

    Expérience RP : Ça fait un petit moment déjà, je ne compte plus trop maintenant. Peut-être 6-7 ans que je fais du rp, avec des périodes plus ou moins chargées^^

    Comment avez-vous découvert notre forum? En farfouillant :p Ne me demandez pas plus de précisions mon cerveau n'est pas en état de fonctionner à cette heure-ci (et non ce n'est pas que j'ai du mal à me lever tôt c'est juste que je n'ai pas encore dormi vu que je ne suis pas sur le même fuseau horaire^^). D'ailleurs après ça j'y vais ah ah ah ah

    S’agit-il d’un double compte ? Nope




    N'y pensez même pas. De quoi? Devinez!  
    Messages : 240
    Date d'inscription : 08/12/2014
    Localisation : À Jouveanceaux
    Propriétaire de l'Enchanteur Hardi
    avatar

    Message  Joachim d'Ackley le Mar 22 Déc - 10:33

    Bienvenue! :calin:
    Je te souhaite bonne chance pour ta fiche: si tu as la moindre question, tu n'hésites pas! =D
    D'ailleurs, vu que tu parles d'un autre fuseau horaire: tu es québecois?
    Messages : 66
    Date d'inscription : 10/12/2015
    Professeur de Potions
    avatar

    Message  Alexander Lescaudey le Mar 22 Déc - 12:57

    Bienvenue jeune homme :bisou:
    En espérant que tu te plairas ici ♥️ !!!
    Bon courage pour la fichette ♥️ !!!
    Messages : 27
    Date d'inscription : 22/12/2015
    Localisation : Derrière-vous!
    Sixième année à Mercoeur
    avatar

    Message  Albert Delmy le Mar 22 Déc - 21:27

    Merci vous deux :yeah:

    Joachim: Non juste un français exilé pour une année de l'autre côté de l'Atlantique^^
    Messages : 72
    Date d'inscription : 30/07/2015
    Age : 19
    Septième année à Armagnac
    avatar

    Message  Valérie Magnien le Ven 25 Déc - 17:28

    Bienvenue (u peu en retard) !!! J'espère que tu te plairas ici !! :D




    Song 2 - Blur chanson préférée de Val
    Messages : 27
    Date d'inscription : 22/12/2015
    Localisation : Derrière-vous!
    Sixième année à Mercoeur
    avatar

    Message  Albert Delmy le Sam 26 Déc - 9:37

    Merci beaucoup! :bisou:


    Voilà je pense avoir enfin terminé! :DDDDDDD
    Je pense que c'est de loin la plus longue fiche que j'ai pu faire en plusieurs années de rps et aussi celle sur laquelle j'ai le plus travaillé xD
    J'espère que ça vous plaira! :)

    -> Now dodo^^



    N'y pensez même pas. De quoi? Devinez!  
    Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil Messages : 266
    Date d'inscription : 02/04/2013
    PNJ Maître du Jeu
    avatar

    Message  Mélusine le Sam 26 Déc - 22:42


    Bienvenue Albert!


    Ta fiche est terminée, et nous t'en félicitons! Cependant, il est temps pour nous de la revoir ensemble, et de relever d'éventuels petits points qui pourraient ne pas aller.
    N'aie crainte! Car malgré la longueur de ta fiche, tu n'es encore qu'à quelques pas de la validation, et il te suffira de faire quelques modifications pour pouvoir RP!


    Vue générale


    Alors félicitation pour la précision et la parfaite implication de ta fiche dans notre contexte et notre BG ^^ Elle est très bien filée et très complète. Ca fait plaisir de voir des gens aussi motivés et une fiche aussi longue (même si pour la santé de nos rétines, on en voudrait pas une aussi longue tous les jours XD).


    Modifications  & Approfondissements


    Alors au vu de la taille très importante de ta fiche, la proportion de modifications est quasi nulle ;)

    Premièrement, nous aimerions que tu ajoutes (et oui, qui l'eut cru avec une fiche pareille XD) une mention descriptive de sa voix dans la partie physique car tu en parles bien mais dans la partie psychique plutôt pour dire qu'il n'aime pas chanter plutôt que pour en décrire le timbre.

    Dans la partie biographique, nous avons soulevé l'âge avancé de ses parents pour leurs débuts et surtout leur fin de parentalité. Apparemment, ils ont tout deux 34 ans à la naissance de leur premier enfant mais surtout 47 ans à la naissance de la dernière... C'est un âge déjà conséquent pour devenir parent, surtout pour une femme. Y a-t-il une raison à celà ou bien n'as-tu pas fait attention à leur âge?

    Deuxième point qui nous a posé question : Pourquoi la famille garde-t-elle autant de mystère et de secret autour du trésor de Guillem? Est-ce aussi simple que la honte de leurs très lointains ancêtres? Ou bien ce trésor cache-t-il des secrets magiques plus lourds ou dangereux? De même, la famille n'a-t-elle jamais vendu une partie de ce trésor pour subvenir à ses besoins ou s'assurer un niveau de vie très confortable?

    Voila voila pour un premier tour :) Comme tu vois c'est très léger et devrais être rapide ^^ Si tu as des questions, surtout n'hésite pas.

    Messages : 27
    Date d'inscription : 22/12/2015
    Localisation : Derrière-vous!
    Sixième année à Mercoeur
    avatar

    Message  Albert Delmy le Dim 27 Déc - 1:28

    Hey!
    Je suis vraiment content que vous ayez aimé ma fiche :D
    Ça fait toujours plaisir quand on bosse bien dessus^^

    Et oui je me rend compte maintenant que c'est vraiment long ah ah ah -> enfin je m'en suis rendu compte quand j'ai du faire des résumés parce que j'avais atteint "la limite autorisée" xD


    1)Alors, j'ai rajouté pour la voix je te mets ce que j'ai mis ici afin de ne pas te faire chercher une aiguille dans une botte de foin xD
    description voix:
    Lorsque vous discuterez avec Albert vous remarquerez qu'il possède une voix légèrement grave et qu'il ne parle pas nécessairement fort. Elle est plutôt agréable à entendre. Ceci dit lorsqu'il sera légèrement excité par quelque chose, sa voie aura tendance à aller dans les aigüs, il ne fait pas vraiment exprès. Si un jour vous l'entendez chanter, vous ne trouverez pas sa voix exceptionnelle, simplement potable. Quoi qu'il en soit, avec lui au moins on ne voudra pas se sauver.


    2)J'ai modifié l'âge, j'ai enlevé 5 ans comme ça ça fait un peu plus crédible. :)


    3)Pour cette dernière question.

    Je pensais en premier lieu à une histoire de réputation pour deux raisons:
    - Etant donné que l'on est quand même dans une société qui est encore loin d'être ouverte, la famille n'aurait pas nécessairement envie d'être apparenté à l'une des premières familles à s'être mélangé avec des moldus même si ils n'ont globalement rien contre ce fait bien au contraire.

    - Après il y a aussi le rapport avec Thélo/Thierry. Comme je l'ai raconté, même si ils ne connaissent pas vraiment les actions qu'il a pu commettre, ils savent que ce dernier à probablement commis des meurtres pour arriver là où il est et pour conserver son secret. Entre être très connu pour avoir une famille dont l'héritage est basée sur le mensonge et des meurtres, et rester sous les radars je me suis dit que l'on préférait plutôt rester sous les radars.

    Après je ne ne me suis pas permis d'imaginer des secrets plus dangereux :)

    Enfin concernant le trésor, j'imaginais que le fait de vendre des choses dont ils ne pourraient expliquer la provenance pourrait être dangereux, ceci dit j'imaginais des tensions au sein de la famille à ce sujet.

    Voilà, j'espère que j'ai répondu à toutes vos questions, et dites moi si ma dernière explication vous convient ou si vous voulez que j'améliore tout ça :)







    N'y pensez même pas. De quoi? Devinez!  
    Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil Messages : 266
    Date d'inscription : 02/04/2013
    PNJ Maître du Jeu
    avatar

    Message  Mélusine le Dim 27 Déc - 10:50


    Félicitations Albert!


    Ta fiche est validée! Nous ne trouvons rien à redire, et tu peux enfin commencer à rôler parmi nous! Tu es à présente un heureux Mercoeur.
    Cependant, tu devrais encore lire ces quelques lignes pour te préparer au jeu!


    Et maintenant...


    Maintenant que tu es validé, tu as plusieurs choses que tu peux faire! Tout d'abord, tu peux créer une fiche relationnelle qui va te permettre de gérer et de mettre en place quelques relations avec les personnages des autres joueurs, et pourquoi pas te donner quelques idées pour RP? Tu peux la mettre en forme comme tu le souhaites, cependant, si tu es en panne d'inspiration ou ne trouves rien, nous te fournissons un code tout fait!
    N'hésite pas non plus à ouvrir ta boîte aux lettres à la poste de Jouvenceaux ou au pigeonnier de l'école pour que les autres puissent t'envoyer des lettres dans le RP et ainsi communiquer avec ton personnage.
    Tu peux aussi écrire des écrits personnels qui peuvent être des RP solo, ou le journal intime de ton personnage, pour nous en faire découvrir encore plus sur lui, son passé, ou ce que tu imagines pour son futur!

    Si tu as besoin d'un personnage important pour ton histoire, n'hésite pas à proposer un poste vacant. Après une rapide analyse, le staff le mettra avec les autres prédéfinis. Attention cependant, qu'il ne soit pas si important que cela bloque ton personnage!
    Une alternative à cela, est la foire aux liens, qui te permet de proposer des liens qui peuvent être pris par des futurs inscrits ou par des membres.

    N'oublie pas non plus la section des outils, ou tu pourras faire des demandes de RP, nous prévenir de ton absence, poser toutes tes questions, ou encore, fermer et supprimer ton compte si malheureusement tu venais à nous quitter.
    N'oublie pas non plus de régulièrement aller voir les proclamations pour être au courant de tout ce qui se passe dans la partie administrative du forum, et aussi d'aller voir du côté des intrigues pour voir quels évènements se passent dans le RP! N'hésite pas à t'investir en répondant aux sujets, ou même à créer ta propre intrigue!

    Enfin, il y a bien sûr l'incontournable flood dans lequel tu peux venir parler avec nous de tout et de rien, et simplement te défouler en dehors du RP! Bien sûr, la Chatbox te permet également de faire connaissance avec tous les autres joueurs!

    On a donc fait le tour! Bienvenue encore une fois, et amuse-toi bien!

    Contenu sponsorisé

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 25 Sep - 2:47